Les écrans OLED pour PC de 2018- Mais qu’est ce qui leur prend autant de temps ???

écrans OLED

Les écrans OLED pour PC font parti des produits les plus recherchés par les gamers et les aficionados du fait de l’excellence promise par leur contraste, leur efficacité et leur éclat. Mais en fin de compte, les recherches autour de ces produits se révèlent infructueuses, surtout depuis que Dell a brisé le cœur de MonitorNerds en annulant la sortie du UP3017Q, une dalle OLED de 30 pouces et 120Hz, avec une parfaite couverture des gamuts et un temps de réponse de 0.1ms.

Mise à jour du 17 Janvier 2018 : Le Dell UP3017Q a une fois de plus été retiré du marché et du site internet de Dell. Nous attendons donc encore de voir si ce produit tant espéré de Dell va refaire surface.

Il est plus que désespérant pour les amateurs de PC de voir que nous n’avons toujours pas d’écran OLED alors que nous pouvons les voir tous les jours sur nos gadgets quotidiens que sont les tablettes, les téléphones portables, et même sur les TV, les formes les plus proches d’un affichage de bureau. Mais qu’est ce qui explique le fait que ces produits ne soient toujours pas disponibles ?

Le Dell UP3017Q était le leader de nos espoirs, un espoir qui aurait pu ouvrir les portes du gaming sur écran OLED. Depuis qu’il a été annulé et encore maintenant, il n’y a aucune annonce concernant la sortie de ce type de dalle de la part d’aucun fabricant, transformant l’attente des consommateurs en un sérieux mécontentement. La question est donc de savoir quand pouvons espérer voir des écrans de PC OLED être disponibles.

écrans OLED

Le coût – Le plus grand obstacle

Chaque gadget marqué du sceau OLED est toujours beaucoup plus cher que ses homologues LCD conventionnels. Bien qu’ayant des avantages d’un point de vue de la performance, la cause majeure pour cette différence de prix entre les deux se joue dans les taux de rendement à la fabrication. Lorsque la technologie OLED est apparue, les coûts de production n’avaient rien d’attractifs pour les fabricants qui ne pouvaient produire qu’une dalle sur dix.

Avec les années, l’industrie a connu des avancées lui permettant d’améliorer ces taux de rendements, les faisant passer d’un maigre 10% à 50%, ce qui est déjà une grande amélioration. Mais ce chiffre est encore loin derrière les rendements opérationnels pour la production des dalles LCD, qui atteignent actuellement plus de 90%.

Le coût de chaque dalle défectueuse se reporte sur les dalles fonctionnelles, rendant par conséquence chacune d’elle deux fois plus chère si vous avez un taux de succès de 50%. C’est ce qui explique majoritairement l’engouement du domaine du téléphone mobile pour les écrans OLED puisqu’il est toujours moins cher de se retrouver avec une unité de 5 ou 6 pouces défectueuse qu’avec un module de 24 pouces ou même 32 pouces qui finira à la poubelle.

D’un autre côté, les dispositifs de télévision sont encore plus gros que le pourraient être les écrans OLED pour PC, mais même ces appareils domestiques disposent souvent de dalles OLED. Même si le taux de rendement est de 50%, le marché de la télévision reste lucratif car il prend une grosse part du marché de l’affichage digital global. Les fabricants peuvent rapidement rattraper leurs pertes via les ventes massives, en comparaison des écrans de bureau qui ne correspondent qu’à une fraction des schémas de vente.

Bien évidemment, ces grandes entreprises vont privilégier les domaines avec les meilleurs revenus et le plus de sécurité dans l’investissement. Les acheteurs de télévision sont souvent plus disposés à payer une grosse somme pour obtenir le dernier modèle qui trônera dans leur salon ou leur chambre, relayant les amateurs de PC en bout de course.

écrans OLED

Rétention d’images/Changement de couleurs – Le plus gros défaut des écrans OLED pour PC

Le burn-in ou rétention d’images est un défaut avec lequel le fantôme d’une image à fort contraste persiste avec des changements de couleur à l’écran. Ce problème est dû à des images statiques si elles sont affichées trop longtemps. Les échantillons de ces fichiers sont des documents et des images lors de l’édition où ils restent à l’écran pendant un certain temps.

Puisque les éléments RVB sur les panneaux OLED ont tendance à se détériorer à des vitesses différentes, alors le changement de couleur suivra. Ce défaut devient apparent lorsque votre écran commence à jaunir ou lorsque certaines zones de l’écran deviennent délavées ou fades.

Les moniteurs PC OLED souffriront le plus de ces problèmes car nous avons tendance à les utiliser comme décrit ci-dessus. Imaginez si vous éditez une photo pendant des heures sur un écran OLED, ou si vous travaillez avec acharnement sur le traitement de documents pour votre entreprise. Les jeux ne devraient pas être un problème car la plupart du temps, les images défilent toujours et varient chaque seconde.

La principale raison pour laquelle l’OLED prolifère sur les appareils mobiles et les téléviseurs est qu’ils passent rarement par des situations similaires à celles décrites ci-dessus. Les téléphones ont une fonction d’économie d’énergie où l’écran s’éteint généralement s’il n’est pas utilisé pendant une minute ou même quelques secondes, tandis que les téléviseurs sont utilisés pour des images animées telles que des films ou des émissions.

Solutions au dilemme de l’OLED

Il y a un moment, Samsung et DuPont ont imaginé et conçu une méthode qui prolonge la durée de vie des pixels bleus d’un panneau OLED, passant de 14 000 à 60 000 heures. Ce résultat est obtenu en « pulvérisant » les matériaux organiques sur le substrat tout en modifiant légèrement les molécules pour permettre à chaque pixel RVB de se dégrader à des vitesses similaires. Ce processus a permis de réduire les coûts de fabrication ainsi que le gaspillage des matériaux, afin de réduire considérablement les prix.

Les fabricants tels que Sony et Panasonic tentent de s’attaquer au casse tête des moniteurs OLED PC en utilisant une conception Super Top Emission qui implique une conception RVB des pixels et des filtres de couleur. Ces groupes affirment que leur technologie améliore la précision des couleurs et l’efficacité globale, mais ils ont encore des problèmes à résoudre.

D’un autre côté, LG essaie une méthode différente et va jusqu’à étendre encore ses investissements pour augmenter la capacité de production. Sa méthode préférée, la technologie WRGB-OLED, est la solution la plus prometteuse jusqu’à présent. La WRGB utilise des filtres de couleur sur trois couches de sous-pixels organiques avec une quatrième couche exclusivement pour la lumière blanche pure. Cette conception améliore l’efficacité de l’éclairage pour prolonger la durée de vie d’une dalle.

L’autre solution dont nous avons entendu parler est la technologie QLED (Quantum Dot Light Emitting Diode), une alternative non organique qui est entièrement différente du rétroéclairage Quantum Dot que nous voyons sur les derniers produits de Samsung. Des sources proches de l’entreprise affirment que Samsung va abandonner tout le développement de l’OLED pour se focaliser sur le QLED et le commercialiser d’ici 2019. Si vous êtes curieux de connaître cette technologie, vous pouvez en lire plus à ce sujet ici, surtout qu’elle connait un développement constant.

Notre opinion

Effectivement, le fait de ne pas pouvoir accéder à des écrans OLED pour PC amène à une situation désagréable. Nous n’avons pas encore d’informations sur quand les entreprises chargées de développer cette technologie arriveront enfin à un résultat, d’autant plus que jusqu’ici elles ont connu revers sur revers.

L’annulation de l’écran pour PC Dell OLED UP3017Q en dit long sur la façon dont la technologie évolue jusqu’à présent. Selon des sources, Dell a annulé le produit entièrement à cause de l’impossibilité de contourner le problème de dégradation malgré des stratagèmes tels que le transfert de pixels. Pour un appareil qui aurait coûté cinq mille dollars, il aurait dû être un produit parfait. Mais malheureusement, ce n’était pas le cas.

Si les écrans pour PC avaient une part du marché de l’affichage qui représente au moins la moitié de celle du segment TV, peut-être que les fabricants prendraient le risque et proposeraient des produits pour ceux qui sont prêts à en payer le prix élevé. Mais contrairement aux téléviseurs, les amateurs et les utilisateurs réguliers d’ordinateurs ont tendance à utiliser leurs écrans pendant environ trois à cinq ans avant leur remplacement, contrairement aux téléviseurs et aux téléphones mobiles qui sont mis à jour tous les ans ou tous les deux ans.

Certains membres de la grande communauté de l’informatique ont abandonné l’idée de voir un jour un écran PC OLED et à la place, se sont rabattus sur les avancées des dalles IPS qui ont effectivement su réduire la distance durant ces dernières années. Donc, pour répondre le plus précisément possible à la question qui anime cet article, on peut envisager de voir apparaitre des écrans OLED ou des alternatives non-organiques QLED d’ici 2 à 5 ans, si les entreprises et les chercheurs arrivent à faire des percées d’ici peu, ou alors les dieux de la technologie la considère peut être déjà obsolète et sans issue quoiqu’il en soit.

A noter : Si vous êtes à la recherche d’un écran OLED, intéressez vous à l’Asus PQ22UC qui est conçu avec une connectivité et une portabilité USB-C, le rendant parfait pour votre MacBook Pro ou modèles similaires. Les prix et les disponibilités n’ont pas encore été annoncés, mais vous pouvez en avoir un petit aperçu ici.

Lire la suite:
Ecran Pour Retouche Photo
Ecran PC 4K

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez de ce blog? Partagez-le. :)

Facebook26
Google+0
http://comparatifantivirus.net/les-crans-oled-pour-pc-de-2018-mais-quest-ce-qui-leur-prend-autant-de-temps
Twitter16
Follow by Email3
SHARE0