Le Meilleur SSD 2017

Pourquoi un SSD ?

Le processus de chargement des programmes et d’écriture des données sur votre disque dur est lent mais sur un SSD, cela devient plus rapide. Si vous n’en avez jamais eu un dans votre ordinateur, préparez-vous à être impressionné.

Les disques SSD n’ont pas de parties qui se déplacent comme les disques durs traditionnels. Ils sont meilleurs que les disques durs standards dans presque tous les domaines. Ils consomment moins que les disques durs classiques, émettent beaucoup moins de chaleur et ne vibrent pas. Ils sont trois ou quatre fois plus rapides en lecture et écritures séquentielles.

Plus important encore, les SSD ont des temps d’accès aléatoires super rapide. Le temps d’accès aléatoire sert à mesurer le laps de temps que cela prend pour qu’un disque accède à un bit aléatoire de donnée. Un disque dur doit déplacer physiquement une tête magnétique sur une partie spécifique du disque en rotation pour lire les données. Cela prend entre 17ms sur un disque dur classique rapide. Sur un SSD en revanche, cela peut prendre moins de 0,1 ms. Cette vitesse s’améliore.

Le type de SSD que vous possédez est important mais pas autant qu’avoir n’importe quel SSD décent comparé à un disque dur standard. La plupart des gens ne remarqueront jamais la différence entre un SSD haut de gamme et un SSD standard, mais vous allez carrément voir la différence entre un SSD et un disque mécanique.

Si vous avez un ordinateur avec un disque dur standard, celui-ci est la partie la plus lente de votre système. Le reste de l’ordinateur doit attendre que l’information soit lue ou écrite sur le disque dur.

Chaque chose que vous faîtes requiert un accès aux données sur votre disque dur. Cette opération est plus rapide avec un SSD.

Ils sont si rapide qu’ils ont surdéveloppés l’interface qui les connecte à l’ordinateur. La dernière génération de SSD a saturé la bande passante de l’interface SATA, et l’industrie évolue sur le PCI Express. Les SSD PCI sont déjà disponibles, mais ils ne sont pas rentables ou nécessaire pour la plupart des utilisateurs. Quelques sociétés, comme Apple et Acer, utilisent les SSD PCI dans certains ordinateurs portables, mais ces SSD ne sont généralement pas remplaçables pas l’utilisateur.

Les seules zones dans lesquels les disques durs standards dépassant les SSD sont le prix et capacité. Les SSD sont toujours plus chers que les disques durs standards. Et les plus gros disques durs peuvent contenir plus de données que le SSD le plus performant. Vous pouvez obtenir un ordinateur de bureau de 6 To pour quatre centimes du Gigaoctet et un disque dur d’ordinateur portable pour sept centimes du Gigaoctet. Le Crucial BX100 de 1 To est à 370 euros. Le HGST Travelstar 7K1000 de 1 To, un disque mécanique de la même capacité est à 60 euros. C’est une énorme capacité de stockage pour un faible coût.

L’écart de prix est aussi particulièrement petit car les gens gardent plus de données sur le cloud et moins sur leurs ordinateurs. Un SSD basique coûtait 3 euros par Go en 2010 et 1 euros par Go en 2012. Aujourd’hui, en 2016, vous pouvez avoir un bon SSD pour moins de 40 centimes par Go.

Qui devrait avoir un SSD ?

Vous pouvez avoir un SSD comme le 850 EVO de Samsung de 500 GB si vous avez un ordinateur qui est vieux de trois ans et qui possède un disque dur standard ou dépassé. Mais cela s’applique simplement si vous planifiez de garder votre ordinateur au moins un an de plus ou que vous voulez mettre votre SSD dans votre nouvel ordinateur. Il n’y a pas de logique à améliorer un ordinateur que vous allez remplacer.

Si votre ordinateur a un SSD, la seule raison d’avoir un autre SSD est si vous n’avez plus de place dans le premier. Vous ne remarquerez jamais une différence de rapidité à moins que vous vouliez écrire sur votre disque dur un énorme fichier tous les jours et qu’il est important que vous ayez quelques secondes de plus de rapidité. Les SSD de mon ordinateur de bureau sont tous les deux dépassés de trois ans et la seule fois où j’ai remarqué un lag est quand j’ai accédé à quelque chose se trouvant dans le disque dur mécanique.

Vous devriez aussi améliorer votre RAM si votre ordinateur a 4GB ou moins. 8 GB de RAM peuvent faire une énorme différence dans l’utilisation de tous les jours ; 16 GB est beaucoup trop pour la plupart des gens.

Le marché de SSD d’ordinateur de bureau passe du SATA au PCIe, mais vous avez toujours des ports SATA sur les nouveaux ordinateurs. Pour les ordinateurs portables, regardez sur le site de votre fabricant ou utilisez Crucial’s upgrade advisor tools pour comprendre quel type de disque dur votre ordinateur portable peut supporter et si vous pouvez le remplacer. La plupart des ordinateurs portables utilisent des disques SATA de 2.5 pouces pour moins de 600 dollars ou plus de 15 pouces. Les plus récents, particulièrement les ultrabooks, utilisent les normes mSATA ou M. 2 (voir ci-dessous), et d’autres, comme récemment les MacBooks, ne peuvent pas être améliorés. Le Samsung 850 EVO est en 2,5 pouces SATA, mSATA et M. 2, donc il y en a probablement un qui conviendra à votre ordinateur.

Quelle taille devez-vous prendre ?

Parce que les SSD SATA sont opposés à la limite de leur interface, la capacité de votre disque dur est aussi importante que le choix de disque dur. On conseille généralement de prendre le SSD de plus grande capacité que vous pouvez trouver. A partir de maintenant, la plupart des gens devraient avoir un SSD à 500 GB (parce que différent types de SSD utilisent différents montants de surbudgétisation, les capacités listées peuvent varier entre 480 GB, 500 GB et 512GB). Si vous achetez un nouvel ordinateur, l’option SSD d’environ 500GB devrait coûter des centaines de dollars de plus que le SSD de 256GB. En fait, c’est pratiquement toujours moins cher d’avoir votre ordinateur portable avec un disque dur et de le remplacer par un SSD plus gros que d’acheter un petit SSD. Mais si vous achetez un SSD seul, 500 GB est celui qui conviendra le mieux. Un disque dur plus petit sera plus lent et souvent plus cher par Go.

Les disques avec des capacités plus grandes ont tendance à être plus rapides. En effet, une grande partie de l’avantage de la vitesse d’un SSD vient de la parallélisation. Comme AnandTech l’a dit, « Une simple puce NAND n’est pas très rapide mais quand vous en mettez une douzaine ou plus en parallèle, la performance s’ajoute ». Si votre disque à moins de module que votre régulateur peut écrire à la fois (ex : si vous avez une petite capacité), cela ne va pas aller aussi vite que cela devrait aller. Avec les SSD d’aujourd’hui, vous obtiendrez les meilleures vitesses avec des disques de 500Go ou 1 To. Les disques plus petits ont souvent une vitesse d’écriture plus lente, par rapport au nombre de modules de NAND. Le 850 EV0 échappent la plupart du temps à ça grâce à sa caractéristique TurboWrite, mais des versions de plus grande capacité sont toujours plus rapides pour les lourds travaux.

Je ne prendrais pas un SSD avec moins de 250GB de stockage. Les SSD de128GB (et des disques de capacité moindre) ne sont pas rentables et n’ont pas assez d’espace pour ce que les gens ont à faire.

Notre choix :

Samsung 850 EVO 250GB

Samsung 850 EVO

Aspects clés

  • Lecture et écriture constamment rapides
  • Durée de garantie raisonnable
  • Moins cher que les disques durs Samsung haut de gamme

Il s’agit d’un autre disque dur Samsung de dernière génération, et comme ses semblables, il utilise aussi la technologie 3D V-NAND qui a permis de placer le 850 Pro au-dessus de la compétition. Le 850 Evo est moins cher car il utilise le TLC (Triple-level cell) au lieu de la mémoire MCL – un design économique mais avec une performance et une endurance réduites.

Malgré cela, le 850 Evo n’était pas loin derrière le 850 Pro dans plusieurs tests. Ces scores de 510MB/sec et 499MB/sec respectivement pour la lecture et l’écriture sont seulement à 17MB/sec et 3MB/sec derrière le périphérique Samsung le plus cher, et il a tenu la tête haute au 850 Pro avec le test des petits fichiers – il était meilleur à la lecture mais moins bon à l’écriture.

Le 850 Evo s’est montré efficace avec les tests de petits fichiers lors du benchamrk ATTO, mais s’est classé loin derrière lors des plus gros tests, puis il a été moyen avec IOMeter – incapable de battre le 850 Pro, mais toujours loin devant plusieurs disques de gamme similaire.

La garantie de cinq ans de l’Evo est l’une des plus généreuse que nous avons vues, même si elle n’égale pas la puissante de garantie de dix ans offerte par Samsung avec le 850 Pro. Il n’y a pas d’extras dans la boite, alors, tenez en compte lors de votre achat.

Le 850 Evo fait un parfait compromis entre le prix et la performance – un peu plus lent que le 850 Pro, bien sûr, mais beaucoup plus abordable. Si vous cherchez un SSD rapide et vous refusez de miser sur un disque d’entrée de gamme, il s’agit probablement de la meilleure alternative.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

Kingston SSDNow UV400 480GB

Kingston-SSDNow-UV400

Aspects clés

  • Une panoplie d’accessoires dans le coffret
  • Performance raisonnable, surtout pour la lecture
  • Incapable d’atteindre la vitesse de Samsung

Kingston a produit ce disque dur afin de répondre aux besoins des nouveaux utilisateurs et les développeurs à petit budget, j’étais donc surpris en découvrant que le coffret contenait : un équerre pour boitier 3.5, un chariot externe, un câble SATA et un adaptateur de courant MOLEX/SATA.

Cet éventail d’accessoires n’est plus inclus avec les disques durs haut de gamme, mais fournis seulement avec les SSD à petit budget – C’était un joli retour en arrière aux premiers jours du SSD où tous les fabricants incluaient des accessoires avec leurs disques durs.

Le disque dur lui-même est joli, avec un design en métal sablé et des logos noirs en gras, mais il est plus conventionnel à l’intérieur, avec un familier contrôleur Marvell quatre chaines de Toshiba 15nm TLC NAND, avec un peu d’espace laissé de côté pour la fonctionnalité SLC – une démarche sensée améliorer la vitesse d’écriture.

La garantie de 3 ans est tout à fait courante, et le disque est également protégé à hauteur de 200TB d’écritures de fichiers – Un exploit moyen avec 20TB en moins que le Crucial MX300 mais qui dépasse de le test d’endurance de 150TB du Samsung 850 Evo.

Le disque dur supporte les caractéristiques normales telles que TRIM et le SMART monitoring, mais sans aucune autre surprise. C’est peut-être la raison pour laquelle l’UV400 n’a montré rien d’extraordinaire lors des tests de performance. Une tendance s’est rapidement manifestée avec l’UV400 qui a excellé dans les tests de vitesse de lecture mais qui a été plus médiocre lors des benchmarks d’écriture.

Sa vitesse de lecture séquentielle de 529MB/sec et très loin derrière le Crucial MX300, par exemple, mais son débit d’écriture de 488MB/sec vient juste derrière son rival. Ça reste peu consistant si on le compare au Samsung 850 Evo, qui dépasse les 500MB/sec dans les deux tests.

Cette tendance continue avec le CrystalDiskMark. L’UV400 était à plus de 50MB/sec devant le Crucial en lecture mais avec seulement 2MB/sec en écriture, en accusant un retard face au MX300 lors de quelques tests d’écriture de fichiers plus petits. Un problème qu’il n’a jamais eu dans le benchmark de lecture de petits fichiers. Le disque de Samsung, quant à lui était constamment plus rapide dans tous les tests CrystalDiskMark.

L’UV400 a devancé ses deux rivaux lors du test Atto de petits fichiers, et il a continué avec les bons résultats ici : sa meilleure vitesse de lecture de 560MB/sec a dépassé la compétition, bien que le Samsung était à seulement 13MB/sec derrière. Les trois par contre avaient des résultats rapprochés lors des tests d’écriture – Le débit maximal de l’UV400 de 530MB/sec a rattrapé le Samsung.

Il y a aussi un autre souci de benchmark : Le temps d’accès. L’AS SSD de l’UV400 produit des délais d’accès de lecture et d’écriture de 0.128ms et 0.134ms qui sont rarement lents, mais ils sont un peu à la traine comparés à n’importe quel rival. Le temps d’accès moyen de Kingston à l’IOMeter de 2.2458ms était similairement paresseux en le comparant à la compétition.

C’est donc un ensemble irrégulier de tests benchmark, L’UV400 est plus rapide que le MX300 dans plusieurs tests de fichiers volumineux, et il passe devant pour l’écriture aussi – mais la vitesse est affaiblie par les lents temps d’accès et par l’hégémonique Samsung 850 Evo.

Le Kingston UV400 est l’un des SSD les moins chers que j’ai vu, et il reste une bonne option si la vitesse n’est pas aussi importante que la valeur. Cependant, le Samsung 850 Evo reste le meilleur choix pour de la vitesse avec un bon prix.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

Crucial MX300 525GB

Crucial - CT525MX300SSD1

Aspects clés

  • Vitesses décentes et cohérente, mais un peu lent aux tests de lecture
  • Taux d’endurance généreux
  • Moins cher que ses deux rivaux

Crucial a développé une vive réputation pour ces SSD abordables, et le MX300 est la troisième génération de l’une de ses séries phares.

Le nouveau disque dur a assisté au début des puces Flash 3D de Micron- la société mère de Crucial, ce qui signifie que sa technologie égale celles de Samsung et de SK Hynix. Les puces 3D déploient des transistors à travers quatre niveaux, ce qui veut dire que les puces peuvent être beaucoup plus denses et donc moins chères. Le MX200 des matrices de silicium qui peuvent supporter 256GB de données, mais la même matrice sur le MX300 supporte 384GB.

Le prix n’est pas le seul avantage. Les transistors à grille flottante utilisés diminue les perturbations électriques et le gaspillage des cellules voisines, ce qui limite la consommation électrique et peut par conséquent contribuer au prolongement de la durée de vie du disque dur.

J’ai testé la version 525GB du MX300. C’est volumineux. Mais les fans des technologies sauront qu’il y a une rupture avec les produits standards 500GB et 512GB. En effet, les nouvelles matrices ont une taille de 48GB, ce qui permet à Crucial de développer le MX300 avec onze matrices avec un peu de d’over-provisioning.

Le MX300 inclut un support TRIM, un cryptage AES 256 bits et un monitoring SMART en parallèle avec le chemin de données et la protection contre la perte du courant ce qui reste un correct pack de caractéristiques à ce prix. Les disques durs de Samsung offrent plus d’over-provisioning personnalisable et une mémoire cache mais ce sont des options niche.

Crucial fournit une garantie de 3 ans à 220TB avec le MX300. C’est deux ans de moins que le disque de Samsung, mais avec un meilleur taux d’endurance – le 850 Evo est couvert seulement pour 150TB d’écriture. Le grand frère MX200 avait également 160TB de taux d’endurance. Ça signifie que le MX300 pourrait être une meilleure solution si vous envisagez d’écrire beaucoup de données sur le disque.

Le nouveau Flash 3D du MX300 suggère que les prix peuvent encore descendre, mais les benchmarks indiquent que la performance ne s’est pas pour autant améliorée – surtout les performances de lecture.

La vitesse d’écriture de 482MB/s du nouveau disque dur est légèrement meilleure que celle de son grand frère, mais le résultat de la lecture à 470MB/s se place après le MX200 et le 850 Evo. Cette tendance continue : Les résultats d’écriture de l’AS SSD 4K et du 4K-64 du MX300 sont tous les deux plus rapides, mais les résultats de lecture ont été encore une fois plus lents.

Cette même tendance a été confirmée CrystalDiskMark avec un meilleur rendu en écriture et une vitesse de lecture plus faible. Cependant, le MX300 n’a jamais été très performant : Aucun des résultats n’a franchi la barre des 500MB/s, alors que le disque Samsung a dépassé cette vitesse en lectures et écritures séquentielles.

Le benchmark Atto a révélé davantage sur les forces et les faiblesses du MX300. Ses résultats de lecture et d’écriture de petits fichiers respectivement de 378MB/s et 404MB/s étaient meilleurs que ceux du MX200, et également plus rapide que le Samsung en écriture. Par contre, le nouveau disque dur s’est essoufflé avec les gros fichiers : derrière son prédécesseur en lecture et derrière le Samsung lecture et écriture.

Le MX300 s’est ressaisi avec l’IOMeter. Son résultat total I/O de 7006 est meilleur que celui de ses deux rivaux, et sa vitesse moyenne de 268MB/s bat également les deux autres disques. Son temps moyen de réponse était néanmoins plus faible, ce qui suggère que ce disque dur peut être mou en pleine action.

Le dernier disque dur de Crucial délivre une performance mitigée comparé au MX200 et Samsung – mais il est important de se rappeler que le MX300 n’est jamais lent. Son prix est attractif, son taux d’endurance est meilleur que celui de ses deux rivaux avec également un plus gros volume. Il ne risque pas de battre les records de vitesse mais il reste un SSD fiable et abordable.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

Crucial MX200 500GB

Crucial MX200

 

Aspects clés

  • Amélioration de vitesse dans la plupart des tests par rapport aux précédentes générations
  • Plusieurs facteurs de forme disponibles
  • Prix à peine au-dessus du SSD le moins cher du marché

C’est le successeur du MX100 qui a proclamé la nouvelle ère des SSD à bas prix et lisses de Crucial. Il contient les puces mémoires de Micron, tout comme le premier disque dur, ce qui n’est pas une surprise – après tout, Micron détient Crucial.

Il y a eu un brin d’innovation lors de la conception du MX200. Il a le même contrôleur Marvell et le 16nm NAND de son prédécesseur, avec un coup de pouce pour la performance assuré par un cache amélioré plutôt qu’une mise à jour des composantes.

Le taux d’endurance de 80TB du MX200 et amélioré, et le cryptage est inclus aussi. La garantie de trois ans est l’offre standard.

Le cache permet au MX200 de devancer son prédécesseur avec une poussé de vitesse marginale dans les tests de lectures et d’écritures séquentielles et un saut énorme d’environ 150MB/s dans le benchmark d’écriture, suivi contradictoirement par le test de petits fichiers, où soit il égale son grand frère ou il vient étrangement derrière.

Une performance améliorée lors du test ATTO dévoile l’habilité du MX200 dans presque tous les tests, alors qu’il se recroqueville de nouveau dans le test IOMeter du long terme – là, il a été l’un des plus médiocres du groupe.

Avec un hardware identique au précédent disque dur, le MX200 ne pouvait pas livrer un énorme exploit face au MX100, mais il garde une longueur d’avance sur le SSD le moins cher du marché. Si vous cherchez une bonne solution compète et vous ne voulez pas vous abaisser aux produits moins chers, il mérite d’être pris en considération.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

Choix haut de gamme:

Samsung 850 Pro

Samsung 850 Pro

Caractéristiques clés

  • Performance benchmark incroyable
  • Enorme capacité
  • Grands taux d’endurance et garantie

Le SSD actuellement emblématique de Samsung récolte les récompenses du contrôle de toutes les étapes de la production par la compagnie.

C’est le disque dur SATA le plus rapide que nous avons vu dans le benchmark d’écriture séquentielle et sa vitesse de lecture des petits fichiers n’a été battue par aucun SSD dans ce groupe. Lors des tests 4K-64 la dominance est la même, et il est le seul disque récent à aller au-delà de 500MB/s lors des tests en lecture et écriture séquentielles de CrystalDiskMark.

Dans le test global d’ATTO, le 850 Pro a mené le bal dans quasiment tous les benchmarks, et son résultat du test long terme d’IOMeter de 7826 était le meilleur que nous avons vu avec une marge signifiante.

La garantie de dix ans du 850 Pro est également plus longue que celles offerts par ses rivaux, et son boitier 7mm est élégante et lisse. Il bénéficie également d’un magnifique taux d’endurance de 150TB – grâce notamment au système 3D V-NAND révisé de Samsung, qui déploie les transistors dans une disposition qui réduit l’usure.

Le seul point noir est le manque d’extras dans la boite, mais ce n’est pas très grave quand le 850 Pro est excellent à tous les niveaux. Si vous cherchez le disque le plus rapide, et que l’argent n’est pas un souci, alors voici la meilleure option.

 

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

Sandisk Extreme Pro

Sandisk Extreme Pro

SATA: SanDisk Extrême Pro 480GB

Aspects clés:

  • Rapide dans la plupart des benchmarks
  • Longue garantie de 10 ans
  • N’égale pas tout à fait le Samsung 850 Pro

Le dernier disque dur de SanDisk est conçu pour une performance de pointe – pour des PC de jeux et ceux chargés avec des outils de productivité exigeants.

Pour cela, SanDisk a boosté son disque avec une mise à jour de sa mémoire flash. Les puces Maison sont maintenant des unités MLC 19nm avec un espace réservé à l’over-provisioning, et le nCache Pro de SanDisk peut être utilisé pour traiter une partie du disque en tant que SLC – La structure de la cellule qui délivre une meilleure performance aux frais de la densité et de la longévité.

Il n’y a pas de signe de 3D NAND encore, mais SanDisk a déjà annoncé un partenariat avec Toshiba pour construire une usine de production.

L’Extrême Pro se fie au même contrôleur que celui des anciennes générations de disque de SanDisk, mais les ingénieurs du fabricant ont amélioré le firmware pour délivrer une meilleure performance.

Le disque SanDisk inclut le support SMART & TRIM, mais il n’y a pas de signe de protection de perte de courant ou de cryptage. Cela ne dérangera pas la grande majorité des utilisateurs, mais il vaut mieux s’en rappeler si vous recherchez un disque qui va héberger des données sensibles.

L’Extrême Pro est protégé par une garantie de 10 ans, qui égale celles des meilleurs disques durs de Samsung. Cependant, le SanDisk a un taux d’endurance de seulement 80TB. Ceci est suffisant pour la majorité des consommateurs et les PC de jeux mais ça reste la moitié de l’offre de son rival.

Il n’y a néanmoins pas beaucoup de divergences entre les deux dans les benchmarks. La vitesse de lecture de l’AS SSD du SanDisk de 524MB/s dépasse de trois mégabytes celle du Samsung, mais l’Extrême Pro vient derrière avec une vitesse d’écriture plus lente de 469MB/s. Le manque du 3D NAND semble l’entraver lors d’autres tests AS SSD aussi, avec un Samsung plus rapide dans les tests de petits fichiers et avec relativement de meilleurs temps d’accès.

Il n’y avait que deux mégabytes entre les deux disques lors des tests séquentiels de CrystalDiskMark, où SanDisk a gagné en écriture et perdu en lecture. Cependant, une fois de plus, Samsung a confirmé son avance dans les benchmarks de petits fichiers, avec environ 100MB/s d’avance dans le test de lecture de 512KB et un avantage de 50MB/s lors de l’écriture.

L’Extrême Pro a prouvé au début sa vitesse lors des tests Atto pour les petits fichiers, mais ses résultats ont vite décroché face à Samsung. Ses vitesses maximales en lecture et écriture de 562MB/s et 528MB/s sont rapides, mais pas autant que le 850Pro. Il y a également un grand écart entre les deux lors du test IOMeter. Le résultat global de l’Extrême Pro de 5560 est bon, mais le 850 Pro a atteint un score exceptionnel de 7826.

L’Extrême Pro est un disque dur rapide avec une longue garantie, mais ce n’est pas apte à égaler le Samsung 850 Evo. Ce disque dur est un peu cher, mais si vous pouvez payer la différence, il en vaut la peine.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

D’autres modèles

Pour les ordinateurs de bureau

Je serais encore pour le 850 EVO de Samsung de 500Go, bien qu’il soit un peu plus flexible sur sa capacité depuis que vous avez une place pour des grandes unités de stockage de 2 To. Vous pouvez aussi envisager le disque dur OCZ comme l’Arc 100 ou le Vector 180 qui devraient normalement être éliminés à cause de leur grande consommation. Comme dit précédemment, vous devriez toujours acheter au moins 256 Go de capacité au prix mentionné ci-dessus et des vitesses d’écriture du même ordre que les petits disques durs.

Pour les ordinateurs portables avec les disques mSata

De moins en moins de fabricants choisissent les disques mSATA par rapport aux SSD en SATA standards, mais ici votre meilleur choix se portera sur le Samsung EVO 850 mSata (Détails sur Amazon) ou le Crucial MX200 mSata (Détails sur Amazon).

Pour les ordinateurs portables avec les disques M. 2

La nouvelle norme M.2 est compliquée. Vous devez déterminer si votre slot M2 est SATA ou PCIe (Le plus est PCIe) et avec quelle taille de disque il peut aller, puis, déterminer quels disques peuvent être compatibles. Le meilleur moyen de le déterminer est de regarder cette liste. Une fois que vous savez quel genre de disque va sur votre ordinateur, essayer de trouver un SSD Samsung, Crucial, Intel ou Plextor qui sont compatible. La version M.2 de l’EVO 850 obtient de bonnes critiques. La norme M.2 est nouvelle, donc n’importe quel ordinateur que vous possédez avec cette norme est prévu pour avoir un SSD assez décent qu’il est préférable d’attendre avant une mise à niveau. (Détails sur Amazon).

Ma recommandation:

M.2: Samsung 850 Evo M.2 250GB

M.2: Samsung 850 Evo M.2 250GB

Aspects clés:

  • Imite le disque 2.5 avec le 3D V-NAND
  • Prix compétitif
  • Constant, performance rapide

Les petites puces Flash et contrôleurs utilisés dans les SSD modernes rendent faciles la réduction des disques par les fabricants au M.2, et c’est exactement ce qu’a fait Samsung pour concevoir le 850 Evo 250GB.

Ceci est le résultat d’une caractéristique basée sur le 3D V-NAND qui empile verticalement les couches de mémoires afin d’alléger la pression sur les petits processus de fabrication ailleurs. Il dispose également d’un contrôleur dual-core avec des ajustements à faible puissance conçus pour l’opération M.2.

Le 3D V-NAND de Samsung a prouvé son efficacité dans le passé, et il a démontré des performances fiables ici. Ces scores séquentiels en lecture et écriture de 512Mb/s et de 497MB/s échangent les coups avec le Crucial MX200, et sa vitesse séquentielle 4K-64 de 374MB/s place le Samsung bien devant son rival le plus proche.

Le disque Samsung a fait preuve de plus de constance au test ATTO : Ses vitesses 8KB en lecture en écriture de 434MB/s et 398MB/sont toutes les deux meilleures que le MX200, bien que la meilleure vitesse de lecture du 850 Evo de 547MB/s s’est classé un peu derrière.

Le 850 Evo s’est accaparée la première place au test IOMeter avec un résultat final de 5202 IOPS : supérieur au Crucial et aussi au disque dur Plextor basé sur PCI.

Il n’est pas capable d’égaler la vitesse globale des SSD M.2 basés sur PCI, mais il reste meilleur que le Crucial MX200 dans beaucoup de tests et plus constant à tous les niveaux. Il est un peu plus cher, mais nous serons prêts à payer le supplément pour sa constance améliorée.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

M.2: Samsung 950 Pro SSD M.2 512GB

M.2: Samsung 950 Pro SSD M.2 512GB

Aspects clés:

  • Vitesse benchmark éblouissante
  • Haute capacité
  • Cher, mais toujours moins cher que certains rivaux

Samsung a pris beaucoup d’avance avec sa vitesse, son innovation et la valeur de ses traditionnels SSD, et cette tendance continue avec son dernier disque dur. Il fait partie des deux seuls disques de ce groupe qui exploitent la totalité de la vitesse offerte par l’interface PCI M.2. Cependant, il n’utilise pas le 3D V-NAND disponible dans les produits SSD Samsung plus grands ; par contre il dispose du NAND 19nm MLC que nous avons l’habitude de trouver dans une large gamme de produits.

Il a un support boot, ce qui est une amélioration par rapport à son prédécesseur, et il est valable en 128GB et 256GB en addition au modèle 512GB que nous avons testé ici.

Le SM951 renvoie des résultats époustouflants au benchmark. Ces résultats séquentiels en lecture et écriture de 1.94MB/s et 1.50MB/s sont de loin meilleurs que ceux des SSD traditionnels, et ses vitesses 4K-64 de 685MB/s et 368MB/s sont correctes – toujours en avance sur ses rivaux mais pas trop.

L’étendue de sa performance a été soulignée sur ATTO : Ses vitesses 8KB en lecture et écriture de 830MB/s et 791MB/s dépassent celles de tout autre disque M.2, et ses chiffres ne font que s’améliorer en traitant de plus gros morceaux de données. Avec 8MB, les résultats en lecture et écriture de 2.253MB/s et 1.594MB/s sont dominants.

Dans notre benchmark final IOMeter, le Samsung a atteint 7193 IOPS – qui devance sans surprise la compétition.

Il est impossible de nier la vitesse record du dernier SSD de Samsung, mais on ne peut pas non plus nier son prix – et le besoin d’une carte mère de pointe ou une carte PCI additionnelle pour un usage optimal de ce disque dur.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

M.2: Crucial MX200 250GB

http://comparatifantivirus.net/wp-content/uploads/2016/12/m300.jpg

Caractéristiques clés

  • Le disque M.2 le moins cher de ce groupe
  • Vitesse correcte et constante
  • Similaire au SSD MX200 plus grand

Crucial a monopolisé le marché des SSD à bas prix durant ces 18 derniers mois – de la même manière dont Samsung a monopolisé la catégorie du haut de gamme – et il a désormais tourné son attention au segment florissant du M.2 avec une version amincie de son populaire MX200.

Il est identique la version 2.5 du MX200, ce qui signifie un contrôleur Marvell et NAND 16nm en plus de la technologie du cache qui permet la sauvegarde en ordre des fichiers fréquemment ouverts pour améliorer la performance.

Cette caractéristique génère une performance solide et parfois peu spectaculaire. Une vitesse séquentielle de lecture de 522MB/s n’est pas loin de la limite de 600MB du bus SATA, et sa vitesse séquentielle d’écriture de 478MB/s n’est pas loin derrière les meilleurs disques SATA. Ces deux résultats sont virtuellement similaires à ceux du MX200.

Le MX200 a maintenu cette performance dans les tests CrystalDiskMark, et il a fait preuve de constance dans les benchmarks ATTO : sa vitesse de lecture a rapidement dépassé les 500MB/s et a atteint 561MB/s lors de différents autres tests, et sa vitesse d’écriture a été au-delà de 500MB/s à maintes reprises.

La performance des petits fichiers du MX200 n’était pas aussi épanouie. Avec des résultats moyens à tous les niveaux. Cependant, sa constance ailleurs, combinée au prix de seulement 48 £ pour la version 250GB testée ici, fait de lui le SSD M.2 le moins cher que nous avons vu – et par conséquent, il sera notre recommandation petit budget.

Plus d’informations et l’client commentaires sur Amazon

2 Comments

  • steffout 17 avril 2017 Répondre

    Yop , il faudrait faire une mise a jour ce topique déjà très trés bien fait, avec la norme m.2 nvme sa serai cool beau travail

  • luc 25 décembre 2016 Répondre

    Quelle taille devez-vous prendre ?

    Suggestion…
    Quelle taille choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EmailEmail