Comparatif Meilleure Souris Gamer 2018 (sans fil, Pas cher ou haut de gamme)

Vous n’avez pas besoin d’une souris de gaming pour jouer à des jeux de PC- n’importe quelle souris avec double clic et une roulette peut faire l’affaire. Mais ce n’est pas une raison pour vous priver de la très grande et super variété de souris de gaming disponible sur le marché. Ce genre de souris ne fera pas de vous un pro mais cela peut vous donner un petit avantage dans la compétition et rendre votre expérience de jeu plus agréable et plus simple.

Souris Gamer

Qu’est ce qui différencie une souris de jeu d’une souris normale ?

Les souris de gaming ne sont pas toutes si différentes d’une souris lambda. Quasiment n’importe quel design peut être désigné comme étant « pour le gaming » et elles n’ont pas toutes des douzaines de boutons supplémentaires ou des flashs LED dignes d’un trip sous acide. Mais globalement, une souris qui se veut être faite pour le jeu aura au moins ces deux caractéristiques : un capteur amélioré, optique ou laser, pour des mouvements plus précis ou plus rapides et un certain degré de personnalisation possible pour l’utilisateur.

Les souris de gaming disposent souvent de boutons supplémentaires pour le pouce, des ajustements à la volée en matière de vitesse et de sensibilité, des câbles plus longs, ou parfois des fonctions un peu exotiques comme un poids ajustable ou des ressorts particuliers pour les boutons.

De plus, presque la majorité de ce genre de souris fonctionne avec un fil. Cela est sensé prévenir les retards d’affichage, ce qui reste un avantage discutable en matière de connexion USB. Même une souris basique sans fil ne souffre de retards que d’à peine un centième de seconde, ce qui est bien en dessous du seuil de temps de réaction de la majorité des joueurs (délai quasi nul face à ceux des écrans et des ordinateurs portables). Mais réel ou pas, l’avantage perçu avec une connexion filaire fait que les souris de gaming sans fil sont difficiles à trouver et lorsqu’elles existent, elles sont vendues avec des connexions sans fil très rapides et personnalisées, ce qui les rend souvent encore plus chères qu’un modèle de souris lambda.

Les souris de gaming les plus chères disposent d’une ribambelle de fonctions supplémentaires, mais cela ne signifie pas pour autant qu’en dépensant plus vous obtiendrez une meilleure expérience de jeu. Vous trouverez dans la suite de l’article les points importants à prendre en compte avant d’investir.

Connaitre sa prise en main

Il est important de connaitre la manière dont vous vous saisissez de la souris, particulièrement lorsque vous jouez à un jeu sur PC. Bien que chaque joueur soit différent, on peut généralement établir trois grandes catégories de prises en main :

Prise avec la paume : une prise standard, utilisée par la plupart des joueurs. Vos doigts sont posés à plat sur les boutons de la souris et toute votre paume s’appuie sur son corps.

Souris Gamer  

Prise du bout des doigts : Seules les extrémités de votre index, de votre majeur et de votre annulaire s’appuient sur la gauche, le centre (roulette) et les boutons de la souris, et votre paume ne touche pas du tout le corps de la souris. Votre pouce s’appuie sur le côté de la souris.

Souris Gamer

Prise en pince : C’est un mélange des deux prises précédentes. Votre paume s’appuie sur la partie haute de l’arrière de la souris, et l’extrémité de votre doigt et de votre pouce sont penchés au dessus des boutons.

Souris Gamer

Les différentes prises en main peuvent être plus ou moins efficaces selon les différents types de jeux, mais il ne faut pas pour autant essayer de changer votre prise en fonction de ce que vous faites. Gardez la position qui vous semble la plus naturelle pour vous et la plus agréable pour jouer.

Néanmoins, les différentes souris du marché peuvent s’adresser particulièrement à différents types de prises. Les souris les plus grosses et les plus larges sont bien pour la majorité des prises avec la paume, prenant en compte le fait qu’une partie de votre main va toujours rester appuyée sur la souris. Les petites souris, avec une zone pour la paume réduite et avec un ensemble plus léger rendent la manœuvre plus simple pour les prises du bout des doigts. Les utilisateurs des prises en pince apprécient les souris étroites, avec des boutons principaux fins et élancés.

Possibilités de personnalisation du logiciel

Souris Gamer

Les souris de gaming les plus poussées sont livrées avec leur propre logiciel pour PC, soit en tant que pack seul ou dans une suite avec compatibilité avec d’autres outils pour le gaming comme les claviers ou les casques. Ce logiciel vous permet de paramétrer votre profil d’éclairage (moyennement important), personnaliser les commandes des boutons (pratique, mais souvent disponible dans chaque jeu), et régler les options DPI. Ce dernier point est particulièrement important puisqu’il vous permet de modifier la sensibilité de la souris pour un suivi plus rapide ou plus précis – des souris encore plus perfectionnées vous permettent même de régler cela à la volée avec les boutons.

Les logiciels des souris vous permettent aussi de personnaliser les macros pour les différents boutons, faire des réglages selon les surfaces, et paramétrer des profils personnalisés pour les boutons pour chaque jeu. Chaque logiciel présente ces fonctions à des degrés plus ou moins bons. On trouve aussi un outil particulièrement utile qui permet d’enregistrer toutes ces préférences directement dans la mémoire de la souris elle-même, facilitant ainsi l’utilisation d’un PC à un autre, sans avoir à paramétrer les données à nouveau. A noter que le logiciel de Razer ne propose pas d’enregistrement de profils des périphériques, contrairement à la plupart des packs logiciels de gaming modernes.

Les différents types de souris de gaming

Les PC de gaming sont devenus plus complexes et les accessoires qui les accompagnent ont suivi cette évolution. Il existe quelques subdivisions distinctes pour les souris de gaming disponibles à la vente, la plupart disposant d’un design et d’un placement des boutons pensés pour aider selon chaque type spécifique de jeu. Ces subdivisions sont indépendantes des styles de corps et de prises citées précédemment – une souris « shooter » peut être large et basse pour une prise avec la paume ou fine et plate pour une prise avec le bout des doigts. Ainsi, lorsque vous avez décidé quel type de souris de gaming vous voulez acheter, gardez aussi à l’esprit nos recommandations sur les questions de prises et les logiciels.

Les souris shooter : Rapides et basiques

Souris Gamer

C’est le type de souris le plus commun. Les souris shooter utilisent une disposition conventionnelle avec bouton de gauche-roulette- bouton de droite en guise d’installation principale, ressemblante aux souris traditionnelles de bureau, ainsi que deux ou trois boutons pour le pouce. Dans la plupart des jeux à la première ou la troisième personne, ces boutons correspondent respectivement à l’arme principale, sélection d’arme ou zoom, deuxième arme ou visée (iron sight), et grenade ou action en mêlée.

Les souris de shooter sont relativement simples, permettant aux joueurs de s’adapter rapidement à tous les jeux d’action en utilisant seulement 3 doigts. Sur certaines, plus chères, on trouve aussi des boutons de réglage de DPI, un bouton de précision ou « sniper » qui peut permettre de baisser temporairement les DPI pour les tirs de grande précision.

Pour ce qui est des exemples de souris de shooter, on peut citer la Deathadder et la Mamba de Razer, la G402 et la G502 de Logitech, la Corsair M65 ou encore la Rival 300 de Steelseries.

Les souris pour MOBA ou MMO : Généreuses sur les boutons

Souris Gamer

Les MMO comme World of Warcraft , les jeux de stratégies comme Age of Empire ou encore les MOBA comme League of Legends ont tous en commun certains éléments : une flopée de techniques très spécifiques et très contextuelles qui ne servent pas en continu mais qui doivent pouvoir être activées rapidement pour rester compétitif. Et c’est pour cela qu’est née la souris MMO avec sa grille de 12 boutons juste pour le pouce.

Les souris MMO sont excellentes pour les jeux qui utilisent tout un tas de techniques ou d’actions de groupe. Il faut un peu de temps pour que les nouveaux joueurs s’y fassent, sans parler d’un paquet de réglages à opérer pour coordonner idéalement chaque bouton à une action en conséquence. Les boutons, plus petits qu’ailleurs, plus difficiles à distinguer pour le pouce, rendent ces souris moins pratique pour les jeux à action rapide et les shooter.

Parmi ce genre de souris, on trouve la Naga de Razer, la Logitech G600, la Corsair Scimitar ou encore la Roccat Nyth.

Les souris ambidextres : spéciales gauchers

Souris Gamer

Lorsqu’il s’agit de trouver une souris, la plupart des joueurs gauchers supportent leur triste sort et se forcent à utiliser leur main droite pour jouer. Mais, pour ceux qui refusent de faire ce compromis, certaines marques de gaming proposent quelques options pour les gauchers- ou, bien souvent, des options ambidextres, avec des corps et des boutons parfaitement symétriques plutôt que conçus pour les droitiers. La plupart de ces souris ambidextres ont une conception simple dans le style des souris de shooter avec des boutons de pouce sur les deux côtés, en partant du principe que les joueurs les désactiveront du côté qu’ils n’utilisent pas. Sur certaines souris, on peut même retirer les boutons non-utilisés.

Pour cette catégorie de souris, on peut donner comme exemples l’Abyssus et la Diamondback de Razer, les Logitech G900 et G300, la Sensei de chez Steelseries et la Roccat Kova. De plus, l’ancienne version de la Deathadder de Razer est toujours disponible en version uniquement pour les gauchers.

Les souris mobiles : les amies des ordinateurs portables

Souris Gamer

Pour le joueur en déplacement, les fabricants proposent des versions plus petites, plus facilement transportables de leurs souris. Bien que la plupart soient sans fil et bien plus légères que les souris de gaming standards, elles offrent aussi un avantage particulier aux joueurs qui préfèrent la prise du bout des doigts, parce que le corps, plus petit, peut être plus facilement manœuvré tout en touchant le moins possible le reste de la souris.

La Orochi de Razer et la MadCatz RAT M sont des exemples de souris mobiles.

Les souris hybrides : les souris « touche-à-tout »

Souris Gamer

Les souris hybrides essaient de combiner le meilleur de tout ce qui peut exister, étant suffisamment flexibles pour fonctionner avec tous les genres de jeux, sans pour autant se distinguer dans une tache particulière. Elles incluent généralement plus que les deux boutons de pouces standards des shooter, mais toujours moins que les grilles entières des MMO. Les souris hybrides peuvent être un choix intéressant si vous cherchez quelque chose de plus polyvalent et flexible.

Parmi les exemples spécifiques, on trouve la Razer Naga Hex V2, avec sa roulette pour le pouce qui permet une transition plus facile entre les actions d’un shooter à celles d’un MOBA ; la Logitech G602 avec ses 2×3 grilles de boutons typiques des shooters ; les Rival 500 et 700 de Steelseries et leurs grilles non-conventionnelles ; enfin, on peut aussi citer la plupart des designs modulables des souris de chez MadCatz, de plus en plus dingues.

Avec toutes ces informations en tête, vous pouvez resituer et réduire vos recherches. Quel genre de souris cherchez-vous ? Quel type de prise voulez-vous ? Êtes-vous concerné par les options supplémentaires comme l’éclairage RGB et les profils sur le périphérique, ou n’importe quel logiciel fera l’affaire ? Le marché de la souris de gaming peut sembler immense, mais une fois que vous avez fait la liste de ce qui est important pour vous, la recherche de la souris parfaite se fait beaucoup plus facilement.

La recommandation détaillée:

La meilleure souris de gamin : Razer DeathAdder Elite

  • + Rivalise avec les meilleurs capteurs de souris gaming sur le marché
  • + A une forme idéale pour la pomme de la main, la position arraignée et pour toutes les tailles de mains
  • + Des nouveaux patins de souris pour qu’elle glisse facilement
  • – Le logiciel du pilote nécessite une connexion

Razer DeathAdder Elite

La Razer Deathadder a la meilleure forme de toutes les souris de gaming que j’ai utilisé, et j’ai passé quelques centaines d’heures à jouer à des jeux vidéo, à utiliser Photoshop, et à surfer sur Internet avec depuis des années. C’est une preuve de fidélité au design de la souris que Razer sort une nouvelle version chaque année et met à jour son capteur, ou ajoute des lumières, ou change légèrement le matériau antidérapant, mais ne touche jamais à la forme de la Deathadder. Elle est si bien que ça. La nouvelle Deathadder Elite perpétue cette tradition, et bien qu’elle soit un peu plus chère que notre dernière recommandation, la Deathadder Chroma, le nouveau capteur doit valoir le prix.

La Deathadder Elite utilise un capteur optique de 16 000 CPI, mais des grands chiffres ne veulent pas nécessairement dire beaucoup quand il s’agit des caractéristiques techniques des souris. Voici ce qui importe vraiment : pour la Elite Razer ils ont choisi un capteur basé sur le PMW-3366 développé par l’entreprise de capteurs Pixart en collaboration avec Logitech, que j’ai qualifié de meilleur capteur de souris depuis sa sortie en 2014. Bien qu’il y ai des petites différences entre les souris dans la manière dont ces capteurs marchent (l’exécution de logiciel affecte aussi comment les données provenant du capteur sont traitées), le fin mot de l’histoire est que la Elite a un très bon capteur qui fonctionnera parfaitement pour chacun des jeux auxquels vous voulez jouer.

Razer DeathAdder Elite

Et le design de la Deathadder est toujours le top du top. Elle a une molette large et bien crantée, et deux boutons larges au côté gauche de la souris qui sont agréables à cliquer, mais qui sont assez rigides pour éviter des clics accidentels. Les boutons se situent au-dessus du large patin antidérapant qui permet à votre pouce de rester fixé à votre souris pendant toute son utilisation, et il on peut très facilement appuyer dessus sans avoir à repositionner son pouce.

Le placement et la sensation de ces boutons et le patin antidérapant jouent un grand rôle dans le fait que je pense que la Deathadder est la meilleure souris de gaming. La Deathadder a un clique rapide et léger avec deux fentes légèrement concaves sur les boutons gauche/droit de la souris où vos doigts peuvent se déposer. Avec l’Elite, Razer a ajouté deux petits boutons sous la molette pour les ajustements du CPI. La simplicité de la Deathadder est l’une de ses forces, mais heureusement ces caractéristiques ne viennent pas à l’encontre de celle-ci. Ils sont faciles à ignorer, ou vous pouvez les utiliser si vous aimez avoir plusieurs étapes de CPI, ou vous pouvez les programmer pour avoir d’autres fonctions.

La texture en plastique matte de la souris est également fantastique – bien que ma main devienne transpirante pendant que je joue à des jeux, le matériau de la Deathadder ne me fait pas perdre en adhérence et ne me fait pas transpirer autant que les doux revêtements en caoutchouc.

La forme de la Deathadder la rend parfaite pour des prises avec la pomme, en araignée ou en hybride, avec la pomme ancrée fermement sur le dos de la souris avec deux doigts arqués au-dessous des cliques droit/gauche. De tout mon temps passé à jouer à des jeux vidéo avec la Deathadder, je n’ai jamais senti que ma main été douloureuse, ou que ma main soit trop décontractée en tenant la souris – je me sens toujours attentif mais à l’aise. La souris glisse très bien même avec son poids de 105 grammes – plus lourde que d’autres souris comme la Steelseries Sensei, mais bien plus légère que la Logitech G502 Proteus Core qui fait 145 grammes. L’Elite a un nouveau et plus large pied en dessous, avec un anneau autour du capteur, qui permet à la souris de bien glisser après des mois et des années d’utilisation.

Il n’y a pas de poids idéal pour une souris, forcément, mais j’ai parlé à des gamers pro qui jouent à Counter-Strike, Starcraft, Battlefield, et d’autres jeux, et ils recommandent presque tous la même chose en termes de souris de jeux : le mieux c’est ce qui est le plus léger et le plus simple.

Razer DeathAdder Elite

Moins de boutons est généralement mieux que trop de boutons, qui peuvent rendre le design de la souris trop compliqué ou la rendre plus dure à agripper. Un poids plus léger veut dire que vous pouvez faire des mouvements plus vite et avec moins d’efforts. La Deathadder établit un juste équilibre ici, mais elle est toujours légère, ce qui la rend parfaite pour un large éventail de tailles de mains.

Et qu’en est-il des performances du capteur ? C’est là où l’Elite doit briller, même comparée à la précédente Deathadder. Des tests anticipés faits par des grands fans de souris ont montré la présence d’un certain lissage de capteur, qui tente de compenser les instabilités minimes, au-dessus de 1800 CPI, et un meilleur lissage à des sensitivités à plusieurs milliers. Il est commun que les capteurs marchent mieux à des sensitivités basses plutôt qu’à des sensitivités hautes, et même avec un léger lissage le capteur de la Deathadder Elite marche mieux que toutes les autres souris standards que l’on peut acheter. C’est un phénomène que la plupart des gamers ne remarquerons surement pas, mais si vous êtes très sensible à comment votre souris se comporte, il est mieux d’utiliser le réglage CPI à 1800 ou plus bas.

Rappelez-vous, il est mieux d’augmenter votre sensitivité dans le jeu au lieu de depuis vos réglages CPI, étant donné que la même sensitivité n’est pas parfaite pour tous les jeux auxquels vous pouvez jouer.

J’ai vu des plaintes dans le passé à propos de la qualité et de la fiabilité de Raze, mais je n’ai jamais connu ces problèmes avec la Deathadder. Beaucoup des revues négatives sont à propos du logiciel pilote Razer Synapse. Synapse a un composant cloud, qui requiert une connexion internet pour les 30 premières secondes pour se connecter. Ça craint – vous ne devez pas avoir à être connecté pour commencer à utiliser le logiciel – mais une fois que vous êtes connecté, il ne faut pas une connexion tout le temps, et l’interface est super.

Synapse est simple et directe, sans être très moche comme la plupart des logiciels pilotes, ou lente et qui crash souvent, ou bourrée d’excès et de caractéristiques inutiles. Avec la Deathadder, il y a des onglets simples pour customiser les profils de votre souris, le CPI, et la surface d’optimisation. Il y a un onglet pour les macros et un pour la luminosité, c’est à peu près tout. Et avoir les données synchronisées au cloud est pratique ; ce n’est pas aussi pratique qu’avoir tout stocké directement dessus comme la Steelseries Sensei, mais ça fait partie des raisons pour lesquelles la Deathadder reste abordable.

Pour la majorité des des jeux et des gamers, la Deathadder Elite est la meilleure souris. Elle est simple là où il faut qu’elle le soit, elle a un très bon capteur optique qui marche sur les tapis de souris durs ou en tissue, et a la forme parfaite pour une prise en araignée ou une prise hybride entre une prise araignée/paume. Mais j’ai réalisé qu’elle n’était pas parfaite pour tout le monde – si vous avez une plus petite main, ou si vous avez besoin de jouer avec votre main gauche, ou si vous voulez plus de caractéristiques, continuez à lire.

Concurrents

J’ai utilisé une douzaine de souris pendant ces dernières années, en les jugeant selon les critères que j’ai déjà mentionnés. Comment sont-elles adaptées aux différentes prises ? Est-ce que le capteur est correcte ? La souris est-elle assez légère ? Comment glisse-t-elle ? Ses boutons sont-ils placés intelligemment et assez tactiles ?

La meilleure souris de gaming ambidextre: SteelSeries Sensei 310

  • + Prix abordable
  • + Très légère avec ses 92 grammes
  • + Nouveau design Sensei qui conserve une superbe forme ; une meilleur prise en main avec des grips en caoutchouc
  • – Peut sembler trop petite et légère pour les joueurs avec des mains plus grandes

SteelSeries Sensei 310

Pendant des années, Steelseries ne s’est pas raté, pour une bonne raison : la souris Sensei était une souris ambidextre populaire, et ils l’ont laissé tranquille suffisamment longtemps. Mais elle nécessitait depuis un moment d’avoir un meilleur capteur pour tenir la distance face à ses homologues de Deathadder et la Logitech G900, et Steelseries a finalement amélioré sa souris Sensei 310. Mais la souris n’a pas simplement été dotée d’un nouveau capteur : la marque a modifié avec attention son vieux design, pour l’améliorer le plus possible.

La nouvelle Sensei 310 garde la même prise en main que l’ancienne Sensei, et propose une super forme pour les joueurs qu’ils soient gaucher ou droitier et qui cherchent une souris ambidextre de taille moyenne. Dans les faits, elle dispose d’une paire de boutons identiques, conçus pour les pouces, sur les côtés droit et gauche, ce qui est un problème récurrent sur les souris ambidextres – il est souvent trop facile de cliquer accidentellement sur le mauvais bouton avec votre auriculaire lorsque vous agrippez la souris. Durant mes heures de test de la Sensei 310, ce n’est jamais arrivé. La taille et la forme des boutons pour les pouces ont été ajustées, rendant facile les mouvements du pouce vers le haut pour cliquer sur les boutons, tout en évitant, grâce à leur emplacement, les clics accidentels avec le petit doigt.

Steelseries a aussi ajouté une nouvelle partie d’accroche en silicone sous les boutons pour les pouces, résistante à la sueur et qui a maintenu mon pouce exactement là où je voulais qu’il soit. Le matériau employé pour la Sensei 310 est un plastique mat bien plus agréable, qui évite que la souris ne devienne glissante. C’est une amélioration nette face au métal utilisé avec la Sensei d’origine, nette et plus agréable que le plastique utilisé pour l’ancienne Sensei RAW.

Bien que la Sensei 310 semble plus anguleuse que l’ancien modèle, la prise en main reste la même. Elle est toujours aussi légère avec ses 92 grammes, ce qui en fait une souris facile à déplacer très rapidement, sans fatiguer votre poignet. Plus important encore, le nouveau capteur de la souris Sensei a été inspiré par la reine en titre, la technologie PMW 3360 utilisée dans nombre de souris de gaming actuellement. Steelseries a collaboré avec Pixart pour créer sa propre version du capteur, appelé TrueMove3.

Selon SteelSeries, la souris suit parfaitement sans réduction de la gigue jusqu’à 3500 CPI, ce qui est plus haut que les versions précédentes du capteur. Elle peut supporter jusqu’à 12 000 CPI, ce qui est beaucoup, beaucoup plus que ce dont quiconque peut avoir besoin – il faut mieux utiliser un CPI plus bas et ajuster la sensibilité selon le jeu, en conséquence. Par ailleurs, j’ai testé la souris avec des sensibilités au-dessus de 3500 CPI et n’ai pas pour autant pu détecter une quelconque gigue ou problème de performances avec des FPS tels que Lawbreakers et Unreal Tournament.

Vu la difficulté qu’il peut y avoir à trouver des souris pour gaucher, la Sensei 310 représente une super option pour les joueurs gauchers, et ,grâce à certains de ses ajustements bien pensés du point de vue du design, c’est une super option pour quiconque préférant la forme d’une souris ambidextre.

Bien que globalement je préfère la forme de la Deathadder et la sensation du clic haut de gamme de la Logitech G900, la Sensei 310 de Steelseries offre une performance fantastique et un logiciel facile et solide pour personnaliser les boutons et les paramètres CPI. Sa roulette n’a pas le même poids agréable que celle de Logitech, mais elle fonctionne bien, comme ses boutons gauches et droits assez basiques.
Pour ce que j’ai pu en testé, c’est ce qu’il y a de meilleur en terme de souris ambidextre.

La meilleure souris MMO et MOBA: Razer Naga Hex V2

  • + Plus confortable et design du corps mieux pensé que pour la précédente Naga Hex
  • + Les boutons pour les pouces ne sont pas sur le trajet de la prise en main
  • + La disposition circulaire facilite la reconnaissance au toucher.
  • – La roulette n’a pas le poids satisfaisant qu’on peut trouver dans d’autres souris.

Razer Naga Hex V2

Pour la plupart des jeux, je ne recommande pas les souris alourdies par des boutons pour les pouces. Ces séries de 6 à 12 boutons peuvent rendre les boutons individuels difficiles à distinguer au toucher, et interfèrent souvent dans la prise en main des souris de qualité. Et dans les faits, vous serez beaucoup rapide en utilisant les raccourcis clavier avec votre main de libre de toute façon. Pour la plupart des jeux, deux ou trois boutons de plus suffisent. Mais si vous voulez vraiment, vraiment une souris avec pleins de boutons, je pense que la nouvelle Naga Hex V2 de Razer est votre meilleure option.

J’avais jugé beaucoup plus sévèrement la précédente version de la Naga Hex à cause de sa partie haute inclinée et du matériel utilisé, qui était un plastique plus glissant, pas adapté pour des mains qui transpirent. Le nouveau modèle emprunte les bons côtés du design de la Deathadder ou de la Mamba : un plastique mat agréable au toucher, et un corps finement repensé, meilleur pour les différentes prises en main. Avec l’ancienne souris, j’ai souvent eu l’impression que ma main allait glisser sur la droite. La nouvelle Naga Hex fournit un meilleur appui pour l’auriculaire et des boutons plus plats pour correspondre à un éventail de mains et de poignes plus large. C’est une super amélioration.

La disposition des boutons pour le pouce a aussi été améliorée, et entoure, comme la Deathadder, une bande caoutchouc plus adhérente. C’est un point de plus face à l’ancienne version, et la forme des boutons a aussi été repensée : ils forment un cercle de sept boutons à la place des six boutons octogonaux de la version précédente.

J’ai joué à de nombreux jeux avec la Naga Hex V2, tels que Quake, le nouveau Unreal Tournament et Smite. Je n’ai pas eu de problèmes de réactivité et n’ai pas non plus détecté de soucis de gigue du curseur ou d’accélération. Même après des heures de jeux, j’ai trouvé un peu bizarre de bouger mon pouce pour toucher les boutons arrière du cercle, et ai presque trouvé plus rapide d’appuyer sur les commandes MOBA de mon clavier. Mais si vos préférences vont à des boutons supplémentaires, les tests de jeux que j’ai faits m’ont convaincu que le design de la Naga est bon pour les FPS, les MOBA et les jeux avec des rythmes plus lents.

La meilleure souris de gaming haut de gamme : Logitech G900 Chaos Spectrum

  • + Utilise le capteur pour souris le meilleur de sa catégorie de chez Logitech
  • + Meilleure sensation de clic que n’importe quelle souris que nous avons pu tester
  • + Légère malgré l’absence de fil (sans sacrifier l’autonomie de la batterie)
  • – Prix élevé

Logitech G900 Chaos Spectrum

Il y a une raison au fait que ce soit la seule souris sans fil de cette liste : non seulement c’est la meilleure souris de gaming sans fil sur le marché, mais c’est aussi la meilleure souris de gaming qui soit. La G900 Chaos Spectrum de Logitech coûte cher, mais c’est la seule souris à plus de $100 qui vaille son prix. Elle peut aussi facilement être utilisée branchée sur l’ordinateur, grâce au câble micro USB fourni avec, et qui en fait aussi une super souris avec fil.

Pourquoi est-elle aussi géniale ? La G900 Chaos Spectrum est merveilleusement légère avec ses 107 grammes et utilise le fantastique capteur PMW-3366 de Logitech, qui peut fonctionner jusqu’à 12 000 CPI. Mais ce qui est plus important que le nombre de DPI, c’est que le capteur fonctionne formidablement bien avec des réglages de DPI bas ou hauts, sans problèmes d’accélération ou de gigue du curseur. La G900 dispose aussi d’un nouveau mécanisme de clic qui est très agréable pour votre doigt.

Comme je l’ai dit dans ma revue, «  La nouvelle barre de pivot de Logitech pour les boutons principaux de sa souris fournit la meilleure sensation et le meilleur bruit pour un clic que j’ai pu avoir avec une souris. Le son joue sans aucun doute un petit rôle dans la sensation du clic, de la même manière que le pot d’échappement d’une voiture affecte la perception de sa puissance (en effet, Ford a conçu la Mustang de 2008 pour qu’elle fasse le même bruit que celle du film Bullitt avec Steve McQueen). Le bénéfice concret de ce design est que le clic se fait de la même façon, peu importe comment vous cliquez sur le bouton. Et cela grâce à cette barre de pivot en métal qui déclenche l’action de clic, et remplace les habituels morceaux de plastique qui se plient sur une charnière, évitant ainsi des variations dans la manière dont le plastique bouge, selon là où votre doigt appuie sur le bouton. »

Le design de la souris ambidextre inclut des boutons de pouce qui peuvent être retirés de chaque côté, et sa taille correspond à des mains de taille moyenne à grande. Si son prix était moins élevé, cette souris sera ma recommandation numéro un pour tous les utilisateurs, mais dans le cas actuel, la G900 est la meilleure souris haut de gamme dont vous pouvez faire cadeau à votre main.

La meilleure souris de gaming lourde : Logitech G502 Proteus Core

  • + Capteur de souris le plus précis du marché
  • + Suit jusqu’à 12 000 CPI sans perte de performance
  • + Pratique pour les grandes mains
  • – Certains boutons peuvent être difficiles à presser dans le feu de l’action
  • -Trop imposante pour ceux qui préfèrent les petites souris

Logitech G502 Proteus Core

La G502 Proteus Core de Logitech est un monstre de 121 grammes (sans compter les poids supplémentaires et le câble), légèrement plus longue que la Deathadder, et conçue pour ressembler vaguement à une arme du futur. Elle bénéficie du meilleur capteur pour souris du marché. Là où la majorité des souris de gaming utilisent des variations personnelles du même groupe de capteurs de chez Avago, Logitech continue de faire une grande partie du travail d’ingénierie elle-même, et a doté la souris d’un capteur qui va jusqu’à 12 000 CPI et qui peut être configuré pour une distance de décollage d’à peu près 1mm, ce qui en fait un très bon choix pour les joueurs à haute ou basse réactivité.

Les 12 000 CPI sont clairement excessifs, et il serait tout sauf impossible de jouer avec ces paramètres sans voir décliner massivement la réactivité du jeu. Mais les amateurs de cette souris et qui ont testé la G502 soutiennent les assertions de Logitech selon lesquelles le capteur ne souffre d’aucun lissage et cela quel que soit le niveau de réactivité, et que même au niveau maximum de CPI, il ne subit pas non plus d’accélération ou de gigue. C’est impressionnant : cela veut dire que la souris a un taux de contrôle maximum suffisamment élevé, même à 12 000 CPI, pour suivre des coups rapides sans perdre en précision.

Bien que la G502 semble plus angulaire que la G500 qu’elle remplace, elle lui reste similaire du point de vue de l’ergonomie et de la forme. Elle est conçue principalement pour une prise avec la paume grâce à la rainure pour le pouce sur le côté gauche, mais vous pouvez tout de même l’utiliser avec une prise en pince en faisant quelques compromis. La G502 est fournie avec des boutons supplémentaires – deux à la gauche du clic gauche de la souris, deux sous la rainure pour le pouce, et un bouton « sniper » à l’extrémité de la rainure pour le pouce. Sa molette dispose aussi d’un bouton pour passer d’un défilement avec ou sans crans, ainsi que du clic du milieu standard, et peut aussi balancer de gauche à droite en deux clics supplémentaires.

Dans la position paume, il est difficile (voire impossible dans les faits) d’utiliser les deux boutons disposés à côté de l’emplacement pour l’index. Ils sont plus faciles à presser dans une position claw (pince) mais cela sous entend quand même de devoir déplacer votre doigt du clic principal, ce que vous ne voulez pas forcément devoir faire souvent. De plus, une prise en pince veut dire repositionner son pouce et perdre de sa stabilité sur l’emplacement pour le pouce et sur le bouton sniper. Je ne pense pas que les deux boutons pour le pouce, placés sous son emplacement, soient bien positionnés, comme le sont ceux de la Deathadder. Devoir soulever son pouce pour appuyer dessus plutôt que de devoir s’appuyer partiellement sur eux, cela les rend moins pratique à utiliser dans le feu de l’action.

Au-delà de ces points négatifs, la G502 dispose d’un des corps les mieux conçus parmi les souris les plus imposantes que j’ai pu testées. La côté gauche bénéficie d’un revêtement en caoutchouc pour l’auriculaire, et la surface de la souris utilise un plastique mat sympa. Le clic gauche a un design légèrement concave mais pratique pour abriter votre doigt. Et si vous achetez la G502 parce que vous voulez une souris lourde, sachez que vous pouvez même l’alourdir avec des poids supplémentaires fournis dans le pack.

Le logiciel de gaming de Logitech est bon, bien que je préfère la simplicité du Razer Synapse (Logitech dispose de quelques animations inutiles, qui n’ajoutent rien aux possibilités d’utilisation). Néanmoins, à l’inverse de Synapse, le driver de G502 ne nécessite pas de compte en ligne, et vous permet d’ajuster les fonctionnalités usuelles – profil, raccourcis claviers, macros, niveau de réactivité et éclairage. Le logiciel dispose aussi d’une mise au point de la surface pour analyser le support de la souris, ce qui explique comment la G502 peut descendre jusqu’à ce niveau si bas de distance de décollage.

Du fait de son design, de l’emplacement de ses boutons, et de son poids élevé, la G502 n’est pas une souris polyvalente aussi bonne que la Deathadder. Mais, pour les joueurs à la recherche d’une souris de ce gabarit, ou pour les personnes pour qui le capteur d’une souris est primordial et qui peuvent sentir la moindre différence entre chaque modèle, la G502 Proteus Core de Logitech est la souris qu’il leur faut.

Concurrents

J’ai utilisé une douzaine de souris pendant ces dernières années, en les jugeant selon les critères que j’ai déjà mentionnés. Comment sont-elles adaptées aux différentes prises ? Est-ce que le capteur est correcte ? La souris est-elle assez légère ? Comment glisse-t-elle ? Ses boutons sont-ils placés intelligemment et assez tactiles ?

Razer Mamba Tournament Edition

La Razer Mamba Tournament Edition est une version de la Mamba Chroma plus légère et moins chère, et c’est vraiment une bonne souris. Elle emprunte la plupart des caractéristiques de la Deathadder, mais coûte plus cher et ajoute quelques boutons sur le haut de la souris. Malheureusement, il manque la caractéristique la plus cool de la Mamba sans-fil, la pression de clique ajustable sur le clic droit/gauche. Finalement, je pense que la Deathadder est légèrement meilleure ergonomiquement et coûte moins cher, ce qui lui donne une avance sur la Mamba TE.

Steelseries Rival

La Steelseries Rival est une bonne souris optique, mais son design pour les droitiers n’est pas aussi parfait que celle de la Deathadder. J’aime ses boutons sur le côté gauche qui sont larges et faciles à cliquer, mais ses adhérences en caoutchouc sont presque trop rugueuses et inconfortables. Elles sont faciles à agripper, ce qui est bien, mais elles ne sont pas agréables pour déposer sa main, ce qui est mauvais.

Razer Naga Hex

La Naga Hex de Razer est une meilleure souris pour des utilisations diverses que la simple Naga, mais elle n’est toujours pas idéale pour la plupart des genres de jeux. Sa forme est étrange, penchée massivement vers la droite, et qui met en évidence les six boutons du côté droit. Une petite bosse au milieu de ce réseau de boutons vous permet de pincer, pour saisir, le côté de la souris avec votre pouce, mais je ne la recommanderais pas pour jouer à la majorité des jeux disponibles sur le marché. De plus, la surface en plastique sur le haut de la souris est mal choisie pour le maintien de la prise et les glissements liés à la transpiration.

Razer Naga

La Razer Naga, un souris MMO, a une douzaine de boutons qui sont arrangés sur une grille sur le côté gauche. Tout cela est très bien si vous cherchez exclusivement une souris MMO, mais pour la plupart des autres jeux, sont boutons ne sont pas préférables. Ils sont petits et identiques, et ils prennent aussi une grosse place sur le côté de la souris, ce qui rend difficile d’agripper la souris sans cliquer dessus. Les souris MMO ne sont simplement pas bonnes pour jouer des jeux de tir à la première personne ou pour les autres genres qui nécessite de la vitesse et de la précisons dans plusieurs entrées.

Logitech G402 Hyperion Fury

Ceci dit, je ne pense toujours pas que le G402 Hyperion Fury, le remplacement pour le G400s, est une bonne souris. Il a un capteur plus récent, mais la forme de la souris et la sensation et le placement du bouton est inférieur au G502. L’espace entre les deux boutons de pouce et les deux boutons des autres doigts crée un bord aiguisé incomfortable. C’est une souris plutôt légère, ce qui est bien. Mais à cause de ça, et de la façon dont votre pouce se place dans la fente latérale, vous devez lever votre pouce pour appuyer sur les deux boutons du côté, ce qui ajoute une petite élévation de la souris ou oblige à repositionner votre pouce. Pas idéal en plein jeu. Je ne recommanderais pas le G402 au dessus du Deathadder ou du G502.

Corsair M65

Le Corsair M65 est un des meilleurs candidats qui n’a pas été accepté, et je pense que c’est une bonne souris pour les joueurs FPS qui aiment les souris plus volumineuses. Il a une bonne et lourde roulette de défilement, une très faible distance du surélévation, et un bouton « sniper » bien placé sous le pouce. Malheureusement, ses autres boutons de pouce sont petits, et vous ne pouvez pas avoir votre pouce dans le support et appuyer vers le haut pour les appuyer facilement. Vous devez déplacer votre pouce vers le haut et appuyer avec le plat du pouce. Le logiciel pilote est également assez laid et vide et n’est pas aussi rempli de fonctionnalités et aussi bien conçu que certains compétiteurs. Il est assez lourd, même avec des poids retirés.

Roccat Nyth

Comme je l’ai écrit dans mon analyse, le Roccat Nyth est une bonne souris. Etonnamment bonne. C’est définitivement la meilleure souris personnalisable que j’ai utilisé. Donc pourquoi est-elle si basse ? Car je ne suis pas sûr que beaucoup de personnes soient intéressées dans une souris personnalisable, et je n’ai pas testé assez de souris personnalisables pour leur donner leur propre catégorie. Le logiciel intuitif et puissant de Nyth est un grand plus. Ce n’est pas parfait, mais même à un stade précoce c’est un des logiciels pilote les plus flexible que j’ai utilisé. Si « meilleure souris personnalisable » devient une catégorie, le Nyth sera probablement le gagnant. Mais pour l’instant, c’est difficile de la recommander à la plupart des gamers au dessus des autres souris sur cette liste car elle est tout simplement très chère. A moins que vous vouliez vraiment changer la configuration des boutons de votre souris, vous pouvez acheter une meilleure souris pour un tiers du prix.

Razer Ouroboros

Comme écrit dans mon guide des meilleures souris de gaming sans fil, le Razer Ouroboros est une souris de gaming sans fil très chère de $130, mais elle peut aussi se convertir en un mode avec fil si vous la brancher. Ses pièces latérales peuvent être échangées afin que vous puissiez saisir confortablement avec la main droite ou gauche. Malheureusement, elle reste une souris qui donne la sensation qu’elle a été conçue pour la forme plus que la fonction.

Installer la seule pile AA d’Ouroboros nécessite de dévisser une partie de la souris avec un tournevis Razer inclu dans le pack, coulisser l’appui-paume, et ouvrir une trappe – et ensuite rassembler le tout. J’ai aussi découvert que, même en bricolant les options de mise en veille dans les pilotes d’Ouroboros, la pile ne tenait pas longtemps. Razer affirme 12 heures de jeu continu, et dit que vous pouvez toujours « échanger à chaud » avec une autre pile AA pour continuer de jouer. Je ne pense pas qu’utiliser un tout petit tournevis pour enlever un panneau et accéder à une trappe signifie échanger à chaud. La pile a été régulièrement à cours pendant des utilisations régulières, même quand la souris était réglée au plus bas à 125Hz.

L’Ouroboros peut aller jusqu’à 1000 Hz, ce qui est inhabituel pour une souris sans fil. En pratique, je ne voyais pas de différence entre 500 Hz et 1000 Hz, mais c’est une option que certains gamers apprécieront. Malheureusement, jouer avec l’Ouroboros ne m’a jamais vraiment semblé bien. C’est une souris lourde à 140 grammes, et bien qu’elle se déplace très bien, elle a aussi un profil très plat qui ne m’a jamais semblé confortable. Tester l’Ouroboros dans Unreal Tournament m’a semblé bizarre, et j’ai fait de mauvais scores avec la souris dans la plupart de mes matchs. Après en avoir perdu une demi-douzaine, j’ai changé avec le Logitech G602 et j’ai immédiatement commencé à gagner. De ce que je peux en dire, il n’y avait pas de lag ou de latence avec l’Ouroboros, mais mon expérience de gaming ne semblait jamais bonne.

Logitech G302 Daedalus Prime

Le Logitech G302 Daedalus Prime est une petite souris légère orienté MOBA avec une bonne action de clic. Mais elle est sellée avec un capteur de souris correct mais pas génial et coûte maintenant autant que le G303 Daedalus Apex, qui utilise exactement la même structure de base mais avec un capteur supérieur. Le G303 a été lancé à un prix supérieur et a maintenant baissé jusqu’au prix du G302. A des prix égaux, il n’y a pas de raison d’acheter le G302 au lieu du G303, qui est maintenant mon choix premier pour une souris pour une petite main, et pour les joueurs MOBA.

D’autres souris que j’ai utilisé dans le passé incluent le Roccat Savu (trop petit pour beaucoup de mains), Logitech G9x (un classique avec une structure fantastique, mais plus fabriquée à présent), Mad Catz RAT 7 (beaucoup trop lourde, et $90), le Razer Taipan (son capteur a été critiqué pour des soucis d’accélération, et sa forme ergonomique n’est pas à la hauteur de celle du Sensei).

Test futur

Il y a toujours des souris de gaming que je n’ai pas testé. C’est un domaine rempli de centaines de compétiteurs. Mais la plupart des souris que je n’ai pas utilisé sont peu chères, avec des mauvais design de structure ou des capteurs laser que les grands enthousiastes de souris critiquent pour problèmes de précision.

Il y a des souris que je n’ai pas utilisé qui sont soient nouvelles ou qui ont une fanbase loyale, dont le Zowie FK1, Roccat Tyon et Kone Pure Military. Je n’ai également pas considéré les souris MMO ou sans fil dans ce guide (vous noterez ci-dessus pourquoi je pense que plusieurs souris MMO sont mauvaises pour le gaming général).

Les souris sans fil vont, au mieux, égaler la performance d’autres souris de gaming, tout en coûtant généralement beaucoup plus cher. Je considère celles-ci des catégories séparées de la meilleure souris de gaming, donc nous les testerons dans leurs propres articles.

Lire la suite:
Ecran PC Gamer
Chaise Gamer

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez de ce blog? Partagez-le. :)

Facebook26
Google+0
http://comparatifantivirus.net/meilleure-souris-gamer
Twitter16
Follow by Email3
SHARE0