Pirater WIFI: Comment Pirater (Cracker) un Mot de Passe WIFI WPA2-PSK

Je connais beaucoup de personnes qui veulent trouver un logiciel ou une application pour cracker des mots de passe wifi mais la réalité vous décevra. Croyez-moi, il n’existe pas de logiciel/application mobile qui peuvent cracker des mots de passe WPA/WPA2. Il existe des centaines d’applications qui disent pouvoir cracker du WPA, ne les prenez pas ! Ce sont juste des arnaques utilisées par des hackers professionnels pour avoir ce qui commencent ou qui veulent devenir des hackers et les pirater eux-mêmes, ou alors vous devrez répondre à quelques questionnaires pour les aider à gagner de l’argent.

Pirater WIFI

Il existe une seule façon d’entrer sur le réseau d’un autre, c’est un OS basé sur Linux, une carte sans fil capable d’un mode monitor and aircrack-ng ou similaire.

Kali Linux est un système d’exploitation basé sur la sécurité que vous pouvez exécuter depuis un CD ou une clé USB, n’importe où ; Avec son kit de sécurité vous pouvez cracker des mots de passe Wifi, créer de faux réseaux, et tester d’autres vulnérabilités.

Plus sur Kali Linux :

Kali Linux est rempli de logiciels pour tester des failles de sécurités dans votre réseau. Il y en a beaucoup trop pour les lister ici, mais vous êtes tellement admiratif de ça que nous avons décidé d’en choisir certains parmi nos outils préférés comme Aircrack et vous montrer comment ils fonctionnent. Nous vous montrerons comment cracker un mot de passe Wifi avec des techniques de force brute. Souvenez-vous : utilisez ces pouvoirs pour faire le bien, pas le mal. Savoir comment faire ces choses peut vous aider à vous sortir de priblèmes ou vous aider à apprendre à sécuriser votre propre réseau, mais le faire pour quelqu’un d’autre n’est pas quelque chose que nous recommandons.

Il y a des choses dont vous avez besoin :

1. Une installation réussie de Kali Linux (que vous avez certainement déjà faite).

(Vous pouvez télécharger VMware/boite virtuelle dans Windows et utiliser Kali Linux dans la même boite virtuelle et profiter ensuite du hacking)

2. un adaptateur sans fil capable d’être en mode injection/monitor.

  • Vous devez avoir un adaptateur Wifi externe qui est nécessaire pour hacker un réseau Wifi. Si vous voulez cracker un mot de passe qui a moins de sécurité, vous pouvez alors utiliser l’adaptateur USB sans fil plug-n-play TP-LINK TL-WN722N qui est seulement disponible en ligne.
  • Si vous avez besoin d’une meilleure gamme avec un adaptateur sans fil de bonne qualité, alors il est recommandé d’utiliser Alfa AWUSO36NH avec une meilleure antenne.
  • Si vous désirez hacker un réseau Wifi pour la meilleure gamme d’antenne Wifi, vous pouvez alors utiliser TP-LINK TL-ANT2424B 2.4GHz 24dBi

3. une liste de mots pour essayer de cracker le mot de passe une fois qu’il a été saisi

4. Du temps et patience

Si vous les avez, alors remontez vos manches et voyons à quel point votre réseau est sécurisé !

Remarque importante: Hacker le Wifi de quelqu’un sans permission est considéré comme un acte illégal ou un crime dans la plupart des pays. Nous faisons ce tutoriel dans le but d’un test de pénétration, du hacking pour augmenter la sécurité, et nous utilisons nos propres réseaux et routeurs de test.

Voici comment l’utiliser pour hacker votre propre réseau sans fil :

Cracker un mot de passe Wifi WPA avec Aircrack

Pirater WIFI

Kali Linux est disponible avec une suite complète d’applications pour cracker les réseaux Wifi, y compris Aircrack et Reaver – que nous avons tous les deux mentionnés avant pour cracker respectivement des mots de passe WEP et WPA.

Cependant, les mots de passe WEP ne sont plus populaires (parce qu’ils sont tellement facile à cracker), et Reaver fonctionne seulement si un réseau a activé WPS. Donc aujourd’hui, nous allons nous intéresser à Aircrack et l’utiliser pour s’introduire de force dans un réseau WPA (avec l’aide d’une liste de mot de passe).

Première étape : Configurer votre carte sans fil

Pirater WIFI

D’abord les premières choses : déconnectez-vous de tous les réseaux sans fil. Ouvrez ensuite le terminal. Afin d’utiliser Aircrack, vous aurez besoin d’une carte sans fil qui supporte les injections. Ecrivez ceci dans le Terminal pour vous assurer que votre carte le prenne en charge :

airmon-ng

Ceci liste toutes les cartes sans fil qui prennent en charge ce crack. Si votre carte ne prend pas en charge les injections, elle ne sera pas affichée ici. La vôtre est probablement listée sous l’interface comme wlan0, mais cela peut dépendre de votre machine.

Ensuite, tapez :

airmon-ng start wlan0

Remplacez wlan0 par l’adresse de l’interface de votre carte. Vous devriez recevoir un message disant que le mode monitor a été activé.

Deuxième étape : Contrôlez votre réseau

Pirater WIFI

Ensuite, vous allez recevoir une liste de tous les réseaux dans votre zone et contrôlez le vôtre.

Tapez :

airodump-ng mon0

Vous verrez tous les réseaux dans votre zone. Repérez votre réseau dans la liste, et copiez le BSSID, tout en notant la chaine sur laquelle il est. Tapez Ctrl+C pour arrêter le processus.

Ensuite, tapez ceci, en remplaçant les informations entre parenthèses par les informations que vous avez collectées ci-dessus :

airodump-ng -c (chaine) --bssid (bssid) -w /root/Desktop/ (monitor interface)

On devrait lire quelque chose comme ça:

airodump-ng -c 6 --bssid 04:1E:64:98:96:AB -w /root/Desktop/ mon0

Maintenant vous allez contrôler votre réseau. Vous devriez voir quatre fichiers s’afficher sur votre bureau. Ne vous souciez pas d’eux pour l’instant ; vous aurez besoin d’un d’entre eux plus tard. L’étape suivante est un peu un jeu de patience, puisque vous allez attendre qu’un appareil se connecte à un réseau. Dans ce cas, ouvrez simplement un appareil qui vous appartient et connectez-vous à votre Wifi. Vous devriez le voir s’afficher comme une nouvelle station. Notez le numéro de station, parce que vous en aurez besoin dans la prochaine étape.

Troisième étape : Capturer un Handshake

Pirater WIFI

Maintenant, vous allez forcer une reconnections pour pouvoir capturer le handshake entre l’ordinateur et le routeur. Laissez Airodump ouvert et ouvrez un nouvel onglet dans le Terminal. Tapez ensuite :

Aireplay-ng -0 2 –a (routeur bssid) – c (numéro de station client) mon0

Ça devrait ressembler à ça :

aireplay-ng -0 2 -a 04:1E:64:98:96:AB -c 54:4E:85:46:78:EA mon0

Vous verrez maintenant Aireplay envoyer des paquets à votre ordinateur pour forcer une reconnexion. Revenez sur l’onglet Airodump et vous verrez un nouveau numéro listé après le handshake WPA. Si ce n’est pas là, vous avez réussi à attraper le handshake et vous pouvez commencer à cracker le mot de passe.

Quatrième étape : Cracker le mot de passe

Pirater WIFI

Vous avec maintenant le mot de passe du routeur en forme cryptée, mais vous devez toujours trouver ce que c’est. Pour le faire, vous allez utiliser une liste de mots de passe pour essayer de vous introduire de force dans le réseau. Vous trouverez ces listes en ligne, mais Kali Linux contient quelques petites listes pour vous aider à commencer dans le registre /usr/share/wordlists, donc nous utiliserons une d’entre celles-là. Pour commencer à cracker le mot de passe, tapez ceci :

aircrack-ng -a2 -b (routeur bssid) -w (chemin vers la liste de mots) /Root/Desktop/*.cap

Donc, en continuant avec notre exemple ci-dessus et en utilisant une des listes de mots intégrées, ceci devrait ressembler à ça :

aircrack-ng -a2 -b 04:1E:64:98:96:AB -w /usr/share/wordlists/fern-wifi/common.txt /Root/Desktop/*.cap

Maintenant, Aircrack va essayer tous ces mots de passe pour voir si un fonctionne. Si c’est le cas, vous recevrez un message disant que la clé a été trouvée avec le mot de passe. Sinon, essayez une autre des listes de mots de passe jusqu’à ce que vous en trouviez une qui fonctionne. Plus la liste de mots de passe est grande, plus le processus sera long, mais il y a une plus grande chance que vous ayez réussi.

Comment utiliser ces informations pour rester en sécurité

Vous venez donc d’entrer de force dans votre propre réseau. En fonction de la qualité de votre mot de passe, ceci vous a soit pris cinq minutes ou cinq heures. Si votre mot de passe est quelque chose de facile, comme « motdepasse123 », alors il y a de fortes chances qu’une des listes de mots de passe les plus courtes a suffi pour le cracker assez rapidement. S’il était plus compliqué, ça a certainement prix longtemps ou n’a jamais trouvé le mot de passe du tout (si c’est le cas : c’est bien pour vous !).

Le meilleure protection ici est un mot de passe bon et efficace sur votre routeur. Plus il est long, bizarre et complexe, le mieux c’est. Pareillement, assurez-vous d’utiliser le protocole de sécurité WPA2 et que vous n’avez pas WPS activé.

Conclusions :

A partir des techniques ci-dessus, vous comprendrez peut être clairement que hacker un réseau Wifi est un processus facile. Maintenant, il est temps de se concentrer sur renforcer la sécurité de votre Wifi. Maintenant, vous comprenez peut être tout à propos de la sécurité et le hacking de réseau Wifi avec cet article. Suivez quelques conseils pour renforcer la sécurité sur votre réseau Wifi.

1. la sécurité WPA et WPA2 implémentée sans utiliser la fonctionnalité de réglage protégé (WPS) ne sont pas affectées par la vulnérabilité de sécurité.

2. Pour empêcher cette attaque, éteignez simplement la fonctionnalité WPS :QSS sur votre point d’accès. Voyez la photo ci-dessous :

3. Changez le mot de passe de votre réseau Wifi de manière périodique pour que dans le cas où quelqu’un arrive à hacker votre mot de passe Wifi, il ne pourra pas utiliser votre Internet gratuit pendant longtemps.

Remarque : le tutoriel est purement dans un but d’apprentissage. L’auteur ou le propriétaire du blog n’est pas responsable de n’importe quel type de mauvaise utilisation ou de dommage via les informations fournies.

Lire la suite:
Comment pirater un compte WhatsApp
Logiciel Espion Pour Téléphone Portable

Please follow and like us:

14 Comments

  • Baboye MAREGA 17 juin 2017 Répondre

    moi ma carte reseau ne le prend pas en charge ya t-il une solution a ça

  • hacking is a dream 5 juin 2017 Répondre

    pur le mmont jai r1 compris cest un peu complique et je nai que 12ans qqun a mon aide je veux qqun pr mexipliquer les choses et mr6

  • ledoux 22 mai 2017 Répondre

    très intéressant cet article!!! mais c’est toute un long chemin… une foie de+ merci pour le tuto.

  • Audry 12 mai 2017 Répondre

    est ce possible sur un Androïd?

  • chadrack 26 avril 2017 Répondre

    se super simpa ?

  • stifleur 25 avril 2017 Répondre

    est ce possible de faire sa sur une tablette

  • patrice 18 mars 2017 Répondre

    Est-il possible que je change mon ip avant l’accès? Merci et j’aime votre guide.

  • Maxime 8 mars 2017 Répondre

    Bon du que je veux garder windows et que je veux linus, je serai obliger de faire un dual boot :p

    • Maxime 8 mars 2017 Répondre

      Et aussi, y a un risque que une entreprise tel que hadopi par exemple (meme si il s’occupe principalement du streaming) nous envoies une lettre ?

  • ToTo 25 février 2017 Répondre

    Bonjour,
    Est-il efficace de limiter les plages d’adresse et d’y affecter des baux statiques ?
    Merci d’avance.

  • TNCAP30AB40 22 février 2017 Répondre

    Merci beaucoup

  • Chris 4 février 2017 Répondre

    Merci bokou

  • locke 14 janvier 2017 Répondre

    m’intéressant bcp cet chose

  • Benjo 7 octobre 2016 Répondre

    Très intéressant cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez de ce blog? Partagez-le. :)

Facebook
Google+
http://comparatifantivirus.net/pirater-wifi-comment-pirater-cracker-un-mot-de-passe-wifi-wpa2-psk/
Twitter
Follow by Email
LinkedIn
SHARE
RSS