Qu’est-ce qu’une TV HDR? La grande gamme dynamique et la HDR10+ expliquées

Grande gamme dynamique : tout ce que vous devez savoir sur la tendance phare du monde des téléviseurs, y compris la HDR10+ annoncée récemment par Samsung.

C’est la caractéristique qu’embarquent les meilleurs télévisions mais en quoi la HDR peut elle représenter l’avenir de la TV ? Nous allons vous en expliquer tous les tenants et aboutissants et répondre aux questions les plus fréquentes, à savoir :

  • ● Qu’est-ce que la HDR ?
  • ● Comment savoir si une TV est compatible HDR ?
  • ● Qu’est-ce qui rend une TV HDR ?
  • ● Où puis-je trouver du contenu pour TV HDR ?

Qu’est-ce que la HDR ? C’est l’acronyme pour High Dynamic Range (grande gamme dynamique). Grossièrement, cela signifie un meilleur contraste, de meilleurs niveaux de luminosité et une palette de couleurs plus large. Le but est de donner à vos films et séries ce petit truc en plus, comme dans la vie réelle. L’idée, c’est que vos yeux peuvent percevoir des blancs plus lumineux et des noirs plus profonds (un plus grand dynamisme) que les télévisions traditionnelles ne peuvent en afficher. La HDR a pour objectif d’améliorer ce point.

Le contenu en HDR préserve des détails dans les zones les plus sombres et lumineuses d’une image, qui se perdent quand d’anciennes normes sont utilisée, comme la Rec.709. Ce qui donne également des couleurs plus naturelles et réalistes, plus proches de la manière dont nous les percevons dans la vraie vie.

La HDR10 est la forme standard de HDR, sur le marché depuis longtemps, en compétition avec la propre version de cette technologie par Dolby, la Dolby Vision. Mais désormais Samsung détient son propre standard, connu sous le nom d’HDR10+, qu’Amazon Video vient d’annoncer être sur le point de gérer, et dont nous vous parlerons plus en détails dans cet article.

Maintenant que vous maîtrisez les bases, souvenez-vous que que le contraste et la couleur sont les deux points clés à prendre en compte en pensant à la HDR. En voici un explicatif complet :

Comment savoir si une TV est compatible HDR ?

La manière la plus sûre est encore d’y chercher le logo Ultra HDR Premium. C’est un sceau d’approbation de la UHD Alliance, un groupe composé d’entreprises technologiques et de producteurs de contenu. L’idée est de limiter la confusion quand il s’agit d’acheter un nouveau modèle, vu qu’il est facile pour les marques de profiter de cette pagaille.

Précédemment, la HDR avait été proposée à la hâte au public avant que quiconque ne se soit vraiment mis d’accord sur un ensemble de normes pour la définir, ce qui a abouti sur des télévisions avec un autocollant HDR sur l’emballage, sans se soucier des normes ou de la qualité. Les fabricants de télévisions et les pourvoyeurs de contenu était avares de spécifications précises avec lesquelles travailler, pour concevoir des écrans HDR et du contenu.

Avec le label UHD Premium, nous connaissons maintenant les caractéristiques précises ou minimales pour qu’une TV puisse être considérée réellement compatible HDR.

Notre guide “Qu’est-ce que l’Ultra HD Premium ?” fournit un explicatif complet sur le logo et sa signification, mais continuez cet article pour une explication résumée.

Cela dit, toutes les télévisions proclamant être “HDR” n’ont pas forcément la certification UHD Premium. Dans ce cas, vous bénéficierez de certains des avantages d’un contenu HDR, mais ces télévisions n’offriront pas la meilleure des expériences. Le système UHD Premium n’est pas parfait, mais il reste plus tout de même plus sûr d’acheter une TV UHD Premium.

TV HDR

Qu’est-ce qui rend une TV HDR

Deux choses définissent une télévision HDR. Leur performance en terme de contraste, et le nombre de couleurs qu’elle peut afficher. Commençons avec le premier point.

Contraste : le contraste est l’un des facteurs les plus importants concernant le rendu d’une image et un point clé de ce qui rend une télévision HDR. Il fait référence à la différence entre les clairs et les obscurs. Plus grande est cette différence, plus grand sera le “contraste”.

Il y a deux points à prendre en compte ici. D’un côté la luminosité maximale, qui sans surprise fait référence à la valeur de luminosité maximale proposée par la TV, mesurée en “nits”. Figurez-vous un nit comme l’équivalent de la luminosité d’une bougie. Les télévisions doivent atteindre un certain nombre de nits pour pouvoir prétendre obtenir le label HDR.

L’autre mesure est le niveau de noir. Similaire à la luminosité maximale, le niveau de noir désigne à quel point une image peut apparaître noire, il se mesure également en nits. Par exemple, une TV peut donc avoir une luminosité maximale de 400 nits et un niveau de noir de 0.4 nits.

La différence entre la luminosité maximale et le niveau de noir s’appelle le taux de contraste. Les télévisions HDR doivent remplir certains standards en terme de luminosité maximale et de niveau de noir, ce qui contribue à leur donner une apparence dynamique.

Couleur : Le second point le plus important de la HDR, le plus important aussi. En termes de couleurs, une TV doit prendre en charge ce qu’on appelle la couleur 10-bit, dite profonde. La couleur 10-bit équivaut à un signal comprenant plus d’un milliard de couleurs distinctes. En comparaison, le Blu-Ray utilise la couleur 8-bit, qui compte à peu près 16 millions de couleurs différentes. Avec la couleur 10-bit, les télévisions HDR sont capables de proposer une gamme étendue de teintes de couleurs, réduisant de manière visible les dégradés entre les teintes. Ces teintes nuancées aident à rendre une scène beaucoup plus réaliste.

Cependant, et c’est toujours le cas avec ce genre de chose, tout n’est pas si simple. Pour pouvoir être considéré compatible HDR, une TV n’a pas forcément à afficher toutes les couleurs du signal 10-bit. Il peut se contenter de traiter le signal et produire une image sur la base de cette information.

Et ça ne s’arrête pas là. Si vous êtes toujours en train de lire, il y encore plus à découvrir sur la couleur. Une télévision HDR doit pouvoir offrir une certaine mesure de ce qu’on appelle la couleur “P3”. La couleur P3 désigne la plage du spectre de couleur inclus. La meilleure façon de se le figurer est d’imaginer un spectre de couleurs global, avec à son intérieur un ensemble de palettes définies. Le spectre de couleurs P3 est plus large que celui utilisé par les télévisions standards, le Rec. 709, ce qui signifie qu’il couvre bien plus de couleurs.

TV HDR

Essentiellement, la HDR signifie qu’une télévision peut couvrir un champ plus large du spectre de couleurs, et à l’intérieur de ce champ, les divers dégradés de teintes seront bien plus lisses que sur les télévisions actuelles.

Donc, c’est quoi la HDR10+ ?

Comme précisé, il existe deux standards en compétition en terme de HDR : la HDR10 (la norme la plus courante) et le standard de Dolby, la Dolby Vision, une version plus aboutie. Vous pouvez trouver plus d’informations sur la Dolby Vision dans notre guide. Mais désormais, la prise en main par Samsung de cette technologie, la HDR10+, attire l’attention, Amazon ayant annoncé s’apprêter à gérer cette norme. Donc, qu’est-ce que c’est ?

La HDR10+ est un standard ouvert, créé par Samsung et disponible sur toutes les télévisions de la marque de 2017 (les modèles de 2016 seront concernés via une mise à jour, plus tard en 2017). Il améliore la HDR10 en utilisant des métadonnées dynamiques en lieu et place des métadonnées statiques utilisées par la HDR10. Cela signifie qu’elle peut modifier dynamiquement la luminosité des scènes et même d’images individuelles à travers un film ou une série. Par exemple, si une scène est conçue pour s’afficher à un luminosité plus faible, l’approche dynamique de la HDR10+ réduira le niveau de luminosité en temps réel pour coller à la vision du réalisateur.

Commentant l’adoption par Amazon de cette technologie, Greg Hart, vice-président d’Amazon Video, a déclaré au monde entier : “Chez Amazon, nous innovons constamment au nom des utilisateurs, et sommes enthousiastes à l’idée d’être la première plateforme de streaming à travailler avec Samsung pour rendre la HDR10+ disponible partout sur Prime Video, plus tard cette année”.

L’utilisation de métadonnées dynamiques par la HDR10+ la rapproche de la Dolby Vision, qui utilise également une approche dynamique. S’il reste tôt pour dire si la HDR10+ deviendra la norme dominante sur le marché, gardez vous tout de même informé étant donné que cette technologie gagne en popularité.

Qu’est-ce que toute cette discussion sur les technologies OLED vs LED, et quel impact sur l’HDR ?

Les deux grandes technologies d’affichage dans l’industrie de l’audiovisuel sont la technologie OLED et la technologie LED LCD. Concisément, les TV LED utilisent des lampes pour éclairer les pixels des traditionnels écrans LCD, lorsque les pixels de la technologie OLED produisent leur propre lumière.

Les TV LED sont capables de produire de hautes pointes lumineuses et par ailleurs, proposent la meilleure possibilité pour les fabricants de produire des téléviseurs compatibles avec l’HDR. De nombreuses personnes avancent que la technologie OLED n’est pas une bonne option pour l’utilisation de l’HDR à cause de sa difficulté à produire une image très lumineuse en opposition à la technologie LCD/LED.

Alors comment la technologie OLED peut-elle, avec ses problèmes de luminosité, s’améliorer pour être compatible avec l’HDR ? L’Alliance UHD a contourné le problème en introduisant deux standards, l’un et l’autre compatible avec le statut UHD Premium :

1er standard : Plus de 1000 candelas par mètre carré de pics de luminosité (nits) et moins de 0,05 candelas de niveaux de noir.

2ème standard : Plus de 540 candelas par mètre carré de luminosité et moins de 0,0005 candelas de niveaux de noir.

Tandis que le premier standard demande une luminosité plus importante et un niveau de noir plus important, le deuxième standard tolère une luminosité moindre et demande un niveau de noir plus faible. Cela veut dire que les fabricants désirant fabriquer des TV LED avec HDR, qui sont majoritaires, vont respecter le 1er standard, tandis que la fabrication des téléviseurs OLED qui auront accès au statut Ultra HD Premium devra se conformer au deuxième standard. En fin de compte, ce n’est pas une question de luminosité, mais le nombre d’échange entre la lumière et l’ombre.

Et c’est tout. Dans un grand schéma des choses, le type de téléviseur que vous possédez n’a pas d’importance pour déterminer s’il va être compatible avec l’HDR ou pas. Les télévisions LED vous donneront une image HDR avec des meilleures pointes claires mais moins de profondeur dans les tons noirs, tandis que les téléviseurs OLED vous donneront une image HDR avec moins d’émissions claires mais avec des noirs profonds.

Donc si j’ai une télévision HDR, tout ce que je vais regarder sera en HDR ?

Si seulement c’était si simple. Le contenu doit être rendu compatible pour l’HDR afin de se rapprocher d’un standard. En d’autres mots, le contenu (source), et la télévision doivent être tous les deux compatibles avec l’HDR. Heureusement, avec les Blu-Ray Ultra HD, s’imposant désormais, et les évolutions du streaming en ligne de la part de Netflix et d’Amazon, les créateurs de contenus vont être en mesure de délivrer du contenu HDR plus facilement.

Combien puis-je commencer à regarder du contenu HDR ?

Vous avez deux options : acheter un nouveau lecteur de Blu-Ray Ultra HD, ou accéder à du contenu vidéo HDR selon les goûts de Netflix ou d’Amazon. Votre télévision doit alors être compatible avec le standard HDMI 2.0a, mais sachez que toute télévision avec le label Ultra HD le sera par défaut.

Les disques Ultra-HD, avec leur capacité de stockage grandement améliorée, peuvent désormais contenir des informations complémentaires indiquant à la télévision HDR la manière d’interpréter les couleurs et les niveaux de luminosité. Ces métadonnées ne sont pas fournies avec les disques Blu-Ray classiques et finalement, l’image sur l’écran apparaît différente en termes de couleur et de luminosité que celle voulue par ses créateurs.

Avec le disque Blu-Ray Ultra-HD, la métadonnée peut être incluse, permettant au disque d’indiquer exactement à la télévision comment chaque image doit être lue. Cela ne veut pas dire que tous les disques durs Blu-Ray vont être HDR -la majorité le sont- cela veut juste dire que les créateurs ont maintenant l’option d’inclure la métadonnée pour créer du contenu HDR.

TV HDR

Les Blu-Ray Ultra-HD sont désormais officiellement disponibles aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Tous les titres déjà disponibles arborent le logo HDR, ce qui signifie que si vous avez une télévision compatible HDR et un lecteur Blu-Ray Ultra-HD, tels les Panasonic DMP-UB900 ou Oppo UDP-203, vous serez en mesure de regarder ces films en HDR.

Si vous vous apprêtez à acheter un lecteur Blu-Ray Ultra-HD, une des meilleures options est la console de jeu Xbox One S, possédant un lecteur intégré. C’est un des lecteurs les moins chers actuellement disponibles, et qui permet bien-sûr de jouer aux jeux derniers cris sur la console.

Pour en venir au streaming, Netflix fait de grands progrès. L’entreprise a tout d’abord annoncé que l’ajout de l’HDR allait seulement ajouter environ 2.5Mb/s aux demandes de haut débit du consommateur, face aux 12Mb/s ou plus de haut-débit supplémentaires et nécessaires pour profiter de la 4K, au-dessus de la HD. C’est une bonne nouvelle qui signifie que la métadonnée supplémentaire peut assez facilement être liée tout au long de la vidéo.

TV HDR

Netflix maintenant propose beaucoup de contenu en HDR. Marco Polo était le premier disponible, mais depuis, nous avons eu accès à Darevil Saison 2 et plus récemment à Iron Fist, ou d’autres démonstrations gastronomiques telles que Chef’s Table.

Le rival du service de vidéo à la demande, Amazon Prime Video, a déjà surfé sur la tendance de l’HDR, rendant accessible la saison une de sa série originale Mozart in the Jungle dans ce format.

The Grand Tour, l’émission des anciens présentateurs de Top Gear, Jeremy Clarkson, Richard Hammond et James May, est aussi disponible en 4K et en Ultra-HD.

Netflix a aussi annoncé sa volonté de proposer un nombre significatif de films pouvant être rendus compatibles avec l’HDR. Ainsi, avec la montée en puissance de ce format, nous allons avec plaisir avoir accès à de plus en plus d’options pour regarder nos émissions et films en HDR.

TV HDR

Devrais-je donc acheter une télévision HDR ou pas ?

Maintenant qu’il existe un standard HDR officiel, tel que nous en connaissons pour l’Ultra-HD Premium, le risque d’acheter une télévision de mauvaise qualité se vantant d’être compatible HDR est minimisé. Si vous achetez une télévision Ultra-HD Premium, vous saurez que vous obtiendrez une télévision capable d’allier les standards HDR grâce l’Alliance UHD.

Il est utile d’effectuer quelques recherches sur le produit avant de l’acheter afin de vous assurer qu’il possède les spécifications nécessaires à une véritable expérience en HDR.

Ceci étant dit, c’est actuellement le meilleur moment d’investir dans l’HDR que jamais auparavant. Même si la 4K a été beaucoup mise en avant, la combinaison entre la facilité relative avec laquelle du contenu HDR peut être produit (en comparaison aux lourdes données 4K) et (parce que c’est moins lourd en intensité de données) sa distribution de qualité auprès des consommateurs de la part des producteurs, ce que la 4K a eu du mal à faire, rend l’HDR attrayant.

Simplement, les créateurs de contenu ont de meilleures raisons de produire du contenu HDR plutôt que de la 4K, donc l’achat d’une télévision HDR cette année est une chose intelligente. Et si vous êtes prêts à changer pour l’HDR, allez jeter un œil à notre guide des meilleurs télévisions 4K pour les meilleures options.

Lire la suite:
Ecran PC Gamer
Ecran Pour Retouche Photo

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Profitez de ce blog? Partagez-le. :)

Facebook26
Google+0
http://comparatifantivirus.net/quest-ce-quune-tv-hdr-la-grande-gamme-dynamique-et-la-hdr10-expliques
Twitter16
Follow by Email3
SHARE0