Le Meilleur Navigateur Internet 2018: Edge vs Chrome vs Firefox vs Opera vs Vivaldi

Chrome restera-t-il notre navigateur web favoris avec l’arrivée de la nouvelle version ?

Choisir un navigateur web n’est pas comme choisir un système d’exploitation ou un écosystème de smartphone. Contrairement au choix de MacOS, Windows, ou Chrome OS, où vos choix sont mutuellement exclusifs, basculer entre les navigateurs web n’est pas aussi agaçant. Repérer les meilleurs navigateurs web est relativement simple — en effet, une fois avoir terminé la lecture de ce paragraphe, vous serez en mesure de télécharger chacun des principaux navigateurs web du marché actuel.

Vraiment. Vous pouvez lire tous les statistiques, tests comparatifs, et tests rapides, mais le navigateur web idéal pour vous est celui qui vous semble bien. The one that provides everything you want, where you want it. Si vous êtes toujours indécis, ou si vous êtes toujours en période de découverte des navigateurs, lisez la suite. Nous avons décortiqué les meilleurs navigateurs web jusqu’à arriver aux fins détails.

Vous pouvez améliorer votre confidentialité et sécurité en naviguant en ligne grâce à un service de réseau privé virtuel fourni par notre meilleur guide d’achat de VPN.

Google Chrome

Le meilleur navigateur web

Google Chrome

Chrome est omniprésent — et pour les bonnes raisons. Grâce à une gamme de fonctionnalités robustes, une intégration complète des Comptes Google, un écosystème d’extensions prospère, et une suite d’applications mobiles fiables, il est facile de voir pourquoi Chrome est devenu la référence en or des navigateurs web. Chrome bloque aussi des publicités non conformes aux standards du domaine.

Chrome se vante également d’avoir l’une des meilleures intégrations aux téléphones mobiles disponibles. Avec une application mobile disponible sur chacune des principales actuelles, il est facile de garder vos données en synchronisation et naviguer entre plusieurs appareils sans problème. Connectez votre compte Google sur un appareil et vous allez retrouver toutes vos pages marquées, vos données sauvegardées ainsi que toutes vos préférences. Même les extensions actives restent synchronisées sur les différents appareils. Il s’agit d’une fonctionnalité standard disponible sur d’autres plateformes, mais l’intégration par Chrome reste incomparable.

Google vient de déployer Chrome 69 pour célébrer le 10ème anniversaire du navigateur web avec une conception visiblement refaite et de nouvelles fonctionnalités intéressantes. L’interface d’utilisation a été arrondi et lissée, échangeant tous ses coins auparavant pointus et ses angles durs par une esthétique plus tendre et attractive. Les onglets sont plus facilement identifiables grâce à des icônes plus visibles, parfaites pour ceux qui ont tendance à les laisser un grand nombre d’onglets ouverts.

De plus, le gestionnaire de mots de passe de Chrome génère désormais de manière automatique et recommande des mots de passes puissants quand un utilisateur créé un nouveau compte sur une page web. La barre de recherche, ou Omnibox, offre maintenant des “résultats riches” composés de réponses utiles à aux questions saisies, de résultats de calcul, scores d’événements sportifs, et bien plus encore. Enfin, les favoris sont désormais plus accessibles, et ils sont mieux gérables à travers la page Nouvel Onglet.

https://comparatifantivirus.net/wp-content/uploads/2018/10/chrome-fr.jpg

Quelle est la conclusion? Chrome est rapide, gratuit, léger, et visiblement plus beau. Grâce à son écosystème prospère d’extensions, il peut devenir aussi complet ou épuré que vous le souhaitez. Tout est placé là où il doit être, les contrôles de confidentialité et de sécurité sont présentés dans un anglais clair, et le navigateur vous laisse tranquille.

Si vous n’êtes pas sur quel navigateur utiliser, vous devez utiliser Chrome.

Mozilla Firefox

Le meilleur du reste

Mozilla Firefox

Firefox arrive en deuxième place tout en étant très proche de la première. Mozilla a fait plusieurs pas pour faire de son navigateur une manière moderne de navigation d’un site à l’autre, avec des efforts tels que sa récente mise à jour vers Firefox Quantum et l’alternative concentrée sur la VR, Firefox Reality. La dernière version de Mozilla a complètement reconstruit l’UI de l’ancien et habituel navigateur, offrant ainsi un navigateur web plus moderne et même introduisant une expérience de navigation sans mots de passe.

Toutefois, les changements ne concernent pas uniquement les apparences. Il y a eu un travail d’ingénieurs impressionnant en coulisses. Firefox Quantum est conçu pour profiter des processeurs multi-cœurs d’une manière que sa concurrence ne fait pas. Cela n’aura pas d’effet sur votre navigation web de tous les jours, mais Mozilla Corporation espère que cela lui donnera une longueur d’avance. En appliquant aujourd’hui le travail des ingénieurs de demain, Firefox Quantum est mieux placé pour tirer profit des processeurs de plus en plus rapides avec les années.

Sous ces changements, c’est toujours le même Firefox que nous connaissons et aimons tous. Il s’agit d’un navigateur web compétent, avec un profond catalogue d’extensions et de personnalisations par l’utilisateur. La nouvelle application mobile de Firefox a également reçu le traitement Quantum, il est donc plus rapide et rationnel que jamais. Prenez l’application mobile Firefox et vous serez capable de partager les pages marquées entre appareils, mais vous devez vous inscrire pour avoir un compte Firefox séparé, et gérer les paramètres à travers les plateformes n’est pas aussi facile que pour Chrome.

Même avec la récente mise à jour, Firefox reste un choix confortable et familier. Aussi, il existe un avantage marginal. Car il existe bien avant Chrome, quelques applications Web plus vieilles, comme celles retrouvées aux universités ou dans un lieu de travail, fonctionnent mieux avec Firefox en comparaison avec Chrome. Ainsi, c’est une bonne raison de le garder sous la main.

Étant donné que c’est un navigateur principal, Firefox n’offre pas des choses de plus par rapport à Chrome. Toutefois, sa dernière mise à jour a fait de lui une alternative irrésistible si vous souhaitez quelque chose de différent.

Opera

Une alternative attrayante à Chrome

Opera

C’est aussi un navigateur web très intéressante et alternative populaire. Opera partage une bonne partie de l’ADN de Chrome. Les deux navigateurs sont conçus sur la base du moteur Chromium de Google, ce qui a pour résultat, le fait qu’ils offrent des expériences très semblables aux utilisateurs. Tous les deux présentent une URL/barre de recherche hybride, et sont également légers et rapides.

La différence devient apparente quand vous commencez à observer les fonctionnalités intégrées d’Opera. Là où Chrome repose sur un écosystème d’extension pour fournir les fonctionnalités dont peut avoir besoin l’utilisateur, Opera lui a peu de fonctionnalités de plus stockées au sein même du navigateur. Il a également introduit tout récemment un site web prédictif des capacités de pré-charge, et une nouvelle fonctionnalité de Recherche Instantanée qui isole les résultats de recherche sur leur propre fenêtre, alors que la page actuelle se fond dans l’arrière-plan, permettant ainsi aux utilisateurs de se concentrer plus facilement sur la tâche de recherche qu’ils ont en main.

En commençant avec Opera 55, vous pouvez aussi installer l’extension Chrome depuis le magasin web de Chrome. Cela veut dire qu’en plus de pouvoir faire fonctionner les mêmes extensions comme si vous étiez en train d’utiliser Chrome, mais aussi le fait que découvrir et installer des extensions devient aussi facile qu’avec le navigateur populaire de Google. Si la vaste variété d’extensions Chrome est importante pour vous, alors Opera apparaît comme une alternative suscitant la curiosité.

Opera offre aussi une fonctionnalité intégrée nommée « Stash » qui permet de sauvegarder les pages afin de les lire après. Il n’y a nul besoin de s’inscrire à des comptes Pocket ou Evernote pour sauvegarder une page que vous comptez lire ultérieurement. De façon similaire, Opera propose un menu d’appel rapide qui met en exergue toutes les pages que vous visitez le plus souvent. Chrome aussi fait ça mais seulement si vous êtes sur un nouvel onglet vide.

Vous pouvez constater facilement que nous sommes entré dans un domaine complexe, c’est pourquoi il est nécessaire de garder en tête le fait que votre choix de navigateur web est, plus que tout autre service ou application utilisé de façon quotidiennement, entièrement dépendant de vos préférences personnelles et là où vous vous sentez le mieux. Opera a une apparence qui lui est unique, et elle combine certaines des fonctionnalités les plus intéressantes de Firefox et de Chrome.

Microsoft Edge

Le choix par défaut toujours en difficulté

Microsoft Edge

Edge ressemble à Internet Explorer 11, bien qu’ayant des bordures plus fines, peu d’icônes, et une barre d’outils rationalisée afin de refléter l’esthétique de la nouvelle UI de Windows 10. Une barre de recherche solitaire parcourt la largeur de la page également, tout au long avec un trio de fonctionnalités importantes qui comprennent d’excellentes capacités pour les fichiers PDF, le support pour le lecteur de livres électroniques avec le magasin de Windows qui vient en parallèle, le support de Windows Ink, l’affichage en mode lecture, et l’intégration de Cortana.

C’est de toute évidence la prochaine génération d’Internet Explorer, c’est pourquoi il est le navigateur web par défaut de Windows. Grâce à Edge, Microsoft continue à faire sortir de nouvelles fonctionnalités spécifiques à la plateforme, comme le support pour son assistant IA Cortana. Plutôt que de le laisser dépérir et d’exécuter un patch de sécurité occasionnellement, Edge reçoit beaucoup de TLC de la part de Microsoft, spécialement quand il s’agit d’efficience. Microsoft se vante souvent comme le meilleur navigateur pour préserver la durée de vie de la batterie d’un ordinateur portable.

Comme inconvénient, Edge a un support plus maigre en termes d’extensions, et il ne permet pas beaucoup de personnalisation. Quoique rapide, son interface peut avoir l’air réduite à l’essentiel. À noter que Microsoft possède des versions iOS et Android de plus en plus robustes, et donc pouvant maintenir vos pages marqués et mots de passe synchronisés alors que vous êtes en pleine navigation chose qui est finalement une possibilité avec Edge.

Si vous êtes à la recherche de chose d’un peu plus expérimentale que Chrome ou Firefox, juste mettez Edge à l’épreuve et voyez ce qu’il peut faire. Vous pouvez être surpris. Edge gagne e terme de fonctionnalités qui méritent le détour avec chaque mise à jour majeur de Windows 10, tout comme la récente mise à jour du mois d’Avril.

Vivaldi

Un nouveau venu qui doit grandir

VivaldiVivaldi est unique. Deux utilisateurs Vivaldi ne peuvent avoir le même paramétrage. Quand vous l’exécutez pour la première fois, vous êtes guidés à travers un processus de paramétrage qui arrange votre navigateur en un sens qui vous semble vraiment raisonnable. Vous avez à choisir où doivent être vos onglets et la barre d’adresse, et vous avez à définir si les onglets doivent s’afficher en haut de la page ou sur un panneau latéral. Il s’agit d’un navigateur conçu spécialement pour combler afin de fournir une expérience utilisateur unique de son genre, et il a réussi sur de manière générale cet objectif.

Ce navigateur est super en termes de personnalisation, et vous pouvez choisir depuis une panoplie de thèmes élégants qui n’ont pas l’air d’être vieux ou hors de leur place sur un PC moderne ajouté aux choix de l’IU susnommés. Il a aussi quelques fonctionnalités d’amélioration de la confidentialité, comme une nouvelle mise en collaboration avec DuckDcukGo, afin de faire de l’outil de recherche sans pistage une option par défaut lors de l’exécution du mode confidentiel.

Si vous êtes fatigués des choix de tous les jours, et que vous vouliez tester un navigateur ayant une approche unique à lui en matière de navigation web, alors essayez Vivaldi. On a certainement prit plaisir avec Vivaldi quand on l’a lancé.

Toutefois, il y a un important avertissement à connaitre: il est limité à l’utilisation sur des ordinateurs de bureau pour l’instant. Avec un support dans Windows 10, MacOS et Linux, Vivaldi est pour le moment disponible uniquement sur les plates-formes de bureau ou sur les tablettes utilisant une version complète de Windows. Le fait qu’il n’y a pas de navigation mobile signifie qu’il n’y a pas de paramètres partagés, ce qui représente un problème à plusieurs d’utilisateurs.

Il est aussi fait pour des utilisateurs chevronnés. C’est pourquoi, beaucoup de personnes pourraient se sentir perdues ou abandonnées seules par le navigateur web. Vivaldi ne semble pas s’excuser pour cela, mais il est difficile de recommander Vivaldi à un utilisateur novice car il risque d’être submergé par le large choix d’options.

Test Benchmark

A première vue

Chrome 69 Firefox 61 Opera 55 Edge 42 Vivaldi
Jetstream 1.1 (Plus haut c’est mieux!) 189.46 185.87 189.25 238.74 183.21
kraken javascript (Plus bas c’est mieux) 1,079.5 997.6 1,120.2 1,277.1 1,289.8
HTML 5 Compliance (« 555 » est parfait) 528 497 528 492 520
Utilisation de la mémoire (10 onglets) 1,691Mo 1,588 Mo 1,735 Mo 3,335 Mo 1,135 Mo

 

Maintenant, vous avez découvert nos recommandations – mais si vous souhaitez avoir plus d’informations, regardez notre rapport de tests en dessous.

Vous allez constater que nous avons exclu aussi bien les navigateurs web Internet Explorer et Safari d’Apple de notre comparaison. Le vieux navigateur de Microsoft n’a eu que très peu d’améliorations au cours des années. De plus, il n’est plus le navigateur par défaut sur Windows 10 et il ne permet que le strict minimum. Il n’existe aujourd’hui que pour répondre au besoin de quelques compagnies utilisant toujours d’anciennes applications. Alors que le navigateur web Safari d’Apple soit toujours utilisé par plusieurs utilisateurs Mac, il n’est plus mis à jour sur Windows, et c’est la raison de sa suppression de la liste.

La majorité des navigateurs sont compatibles avec les standards web et prennent en considération l’aspect de performance avec une facilité relative. Un simple utilisateur pourrait ne pas faire attention à la différence en termes de redu vitesse entre les navigateurs modernes de nos jours, puis les six navigateurs web cités sont considérablement plus rapides et plus légers en comparaison avec ceux d’il y a quelques années – et le deviennent encore plus grâce à chaque nouvelle construction. Voici ci-dessous les résultats de nos tests comparatifs des six navigateurs web, avec du texte en gras pour indiquer le gagnant dans chaque catégorie.

Nous avons déroulé les Tests Benchmark qui suivent dans un ordinateur de bureau ayant un processeur Intel Core i7-4770K, 16 Go de RAM et 256 Go SSD. Tous les navigateurs ont été utilisé dans leurs versions de production la plus récente durant le déroulement des tests et ont tous été utilisé avec leurs paramètres par défaut.

Google Chrome, actuellement en sa version 69, a longtemps dominé le test benchmark de la conformité HTML5. Mais Opera la rattrapé il y a quelques versions. Vivaldi est proche en deuxième place, alors que Firefox et Edge sont beaucoup moins conformes que les premiers.

Le test benchmark Jetstream— qui se concentre sur les applications web modernes — a un gagnant surprenant : Edge, qui était en tête durant des mois. Microsoft continues de travailler l’optimisation de son nouveau navigateur web, chose au moins visible avec ce test. Firefox maintient sa deuxième position, tandis que Chrome et Opera se disputent la troisième place. Vivaldi a à peine réussit à s’afficher en dernière place.

Concernant deux tests Benchmark Javascript, le test Benchmark Kraken de Mozilla et Octane 2.0 de Google, donnent des résultats partagés. Firefox se place dans une très bonne première place à Kraken, suivi de Chrome et Opera qui sont très proches l’un de l’autre en deuxième et troisième place respectivement. Dans Octane, Chrome prend les devants, Opera et Vivaldi sont en deuxième et troisième place. Firefox et Edge complètent la liste.

Finalement, nous avons testé combine de RAM chacun de ces navigateurs utilise, d’abord sans onglets ouverts puis après l’ouverture de 10 onglets accédant à certains des sites web populaires. Nous nous sommes assuré que chacun n’a aucune extension active, et nous les avons laissé se lancer avant de voir la consommation de mémoire. Pour le test avec 10 onglets ouverts, nous avons pris la moyenne d’utilisation quand tous onglets étaient ouverts puis cinq minutes plus tard, pour prendre en compte la variation.

Il ne s’agit pas d’un test scientifique. Toutefois, il devrait vous donner une idée claire des navigateurs web les plus efficaces et les moins efficaces en matière de consommation de la RAM. Nous avons remarqué que Vivaldi consommait le moins de RAM possible à la fois durant de son premier lancement et en étant chargé au complet d’onglets. Firefox a consommé le plus de mémoire à lui tout seul. Mais, il est arrivé deuxième en termes d’efficacité avec tous les onglets ouverts, tandis qu’Edge consommait la deuxième quantité de RAM la moins importante et le plus de RAM durant l’ouverture des 10 onglets à la fois.

Sécurité et Confidentialité

Le plus précieux des outils pour garantir une navigation sécurisée est la discrétion de l’utilisateur. Particulièrement, lorsque vous considérez que chaque navigateur Web a déjà eu des failles de sécurité. Surtout, la réputation d’Internet Explorer et de Chrome en termes de protection des identifiants des utilisateurs de sécurité et de confidentialité est au mieux inégal.

Chrome, Safari, Vivaldi, Opera, et Firefox se basent sur la Safe Browsing API de Google pour détecter les potentiels sites dangereux. Grâce à des mises à jour continuelles, Mozilla, Chrome, et Opera ont tous fait des améliorations constantes en sécurité.

Tous les navigateurs web offrent aussi l’option de session privée. Les sessions privées ne permettent pas la sauvegarde de l’historique, des fichiers Internet temporaires et des cookies. Le support du Do Not Track reste inégal pour les navigateurs web, et il est important de noter qu’une étude réalisée par NSS en 2013 indiquait qu’Internet Explorer est le seul à bloquer les suivis auxquels fait appel plus de 90 pourcents des sites potentiellement dangereux.

Mozilla a fait quelques efforts pour essayer de se différencier des autres en se concentrant sur la confidentialité durant les dernières années. Dernièrement, il a même lancé un Conteneur Facebook pour rendre plus compliqué aux réseaux sociaux l’accès aux informations d’un utilisateur.

Commentaires 2

  • Tiens, un ratouis de chez Microsoft.

  • après avoir relu ce comparatif il m’apparaît que Edge est la meilleure solution pour moi. En effet les avantages que vous signalez pour les autres ne me motivent pas (mais alors pas du tout). Mon seul problème aura été que ces *** de la DGFiP ne supportent pas Edge pour le paiement en ligne des impôts et que j’ai dû installer Chrome pour cela – Chrome que j’ai désinstallé illico parce qu’il avait implanté un raccourci dont je ne voulais pas en plein milieu de mon écran d’accueil (site pornographique) – sans solution pour le virer.

    Ou bien il y a une solution qui m’échappe ou bien Chrome a encore des bugs de conception. Triste, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *